921views

Face aux défis imposés par le développement durable, la prise de conscience environnementale est en cours. Dans le domaine de la construction, un nouveau type d’habitation a fait son apparition : le logement éco-responsable.

Qu’est-ce qu’un logement éco-responsable ?

Le mot éco-responsable devient un vocabulaire indétrônable lorsqu’on parle de sauvegarde de l’environnement. Il s’agit tout simplement de la prise de conscience de l’Homme sur sa responsabilité face à l’écologie. Qu’en est-il alors du logement éco-responsable ?

Logement éco-responsable : un logement respectueux de l’environnement

Une maison éco-responsable est respectueuse de l’environnement et permet de réaliser des économies. Elle se construit avec des matériaux durables et sans produits nocifs pour la santé ou la nature.

La maison écologique tient compte de l’empreinte carbone en termes de cycle de vie et de performance énergétique de l’ensemble.

Qu’est-ce qu’un logement éco-responsable ?

Quand débuter son projet de logement éco-responsable ?

Afin de réussir son projet de maison éco-responsable, il faut s’y prendre dès la planification. Cette étape permet de procéder aux réflexions nécessaires pour prendre la décision sur les choix qui s’imposent. Une fois que vous avez listé vos besoins, le budget et la faisabilité architecturale trancheront.

À préciser que le choix des appareils électroménagers est aussi crucial pour une maison verte. Ceux-ci doivent être à la fois efficaces et afficher une faible consommation d’énergie, tout en ayant une bonne durée de vie. Par exemple, les anciens modèles de radiateurs sont remplaçables par ceux à basse consommation.

Quels critères entrent en compte ?

Il existe plusieurs éléments à considérer pour la construction d’une maison éco-responsable. Il s’agit des choix des matériaux et les besoins en énergie primaire.

Le choix sur les matériaux durables

Le calcul du cycle de vie se fait en tenant compte de celui en entier. Il s’agit de la fabrication des matériaux pour la construction, de l’exploitation, sans oublier la démolition. Il est préférable de ne pas démolir son logement, mais de le rénover pour baisser son empreinte écologique.

Les matériaux durables doivent provenir localement pour réduire l’empreinte carbone en transport. Il faut se tourner vers des matières renouvelables comme le bois ou le chanvre.

Si possible, la construction doit être entreprise avec des matériaux recyclables ou réutilisables à l’état. Cet engagement permet de se resservir d’une bonne partie des composants de la maison en cas de démolition.

Consommation en énergie primaire du logement

L’économie d’électricité est un critère important de la maison éco-responsable ou maison bioclimatique. Celle-ci tient compte des énergies fournies gratuitement par la nature. Pour cela, pourquoi ne pas utiliser les panneaux solaires ? Ces installations sont compatibles avec l’architecture bioclimatique. Cette dernière protège contre la surchauffe et l’éblouissement en été. Aussi, elle mise sur la chaleur solaire gratuite en hiver.

Pour réduire la consommation en énergie primaire, il faut maintenir une bonne isolation. L’étanchéité à l’air et la ventilation doivent être suffisantes, sans être contrôlées. Pour le chauffage, il est intéressant d’utiliser un système à condensation ou à ventouse, qui est très économique.

Consommation en énergie primaire du logement
Source : Shutterstock.com

Où construire sa maison éco-responsable ?

Pour être éco-responsable, il faut habiter près de son lieu de travail. Ceci afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre induit par le déplacement. Ainsi, si vous travaillez en ville, il faudrait y habiter, et vice versa. Au pire, si vous êtes obligé d’emprunter un transport pour rejoindre votre bureau, il faudrait vous tourner vers le moins polluant possible.

Ainsi, si vous avez le choix pour l’emplacement de votre logement éco-responsable, prenez en considération ces éléments. Les transports en commun proposent une alternative écologique. Il convient également de tenir compte de la proximité des commerces, des activités de loisirs, des écoles et des services de santé.

Pour la production d’électricité, la maison doit se convertir aux énergies renouvelables. L’installation solaire en autoconsommation a déjà fait ses preuves, même s’il existe des alternatives intéressantes comme le bois, l’éolienne et l’hydraulique. Il est aussi important de disposer d’une enveloppe performante pour limiter les déperditions d’isolation.

Concrètement, l’entreprise en charge de la construction doit être consciente de l’importance du projet. Toujours dans l’optique écologique, les déchets de chantier sont à réduire. Pour cela, il importe que les calculs et devis soient précis pour n’utiliser que le nécessaire.

Où construire sa maison éco-responsable ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici