Le potager en pot est devenu une tendance urbaine. On peut jardiner en toute simplicité, récolter ses plants et se faire plaisir avec des cultures variées. Quels sont les avantages de cette méthode de culture ? Quelles plantes choisir pour commencer ?

Quels sont les avantages d’une culture en pot ?

La culture en pot est une technique de jardinage très pratique, même pour les novices et les jeunes enfants. C’est souvent avec des herbes aromatiques en pot que l’on commence. Ce mode de culture permet de protéger aisément les plantes du froid, de faciliter le désherbage, de contrôler l’exposition en quelques secondes, etc. Les trois avantages principaux du potager en pot sont les suivants :

  • Convient aux espaces restreints : le potager en pot est bien pratique puisqu’il peut se cultiver sur un balcon ou n’importe quel espace, même restreint. Pour les citadins, c’est un compromis efficace si on souhaite planter quelques semis à domicile.
  • Gain de temps : on plante les semis et on arrose abondamment. Le terreau s’achète, on n’a pas besoin de préparer le sol, etc. C’est donc un gain de temps considérable. Si on a besoin de changer les plantes de place par rapport à l’exposition, c’est fait en une minute.
  • Diversité des plantations : la culture en pot n’est pas limitée et on peut planter de nombreuses variétés comme les bulbeuses, les vivaces, les annuelles, les potagères, les plantes ornementales, etc. Il convient de bien choisir son pot avant de faire son potager. Les plantes vont avoir des besoins différents au niveau de la profondeur du contenant. Le basilic en pot ou encore la coriandre est un bon exemple.

Quelles cultures choisir pour commencer son potager en pot ?

Avant tout, il faut souligner que la culture en pot implique une profondeur limitée. Les plants ne peuvent donc pas se nourrir grâce aux ressources naturelles de la terre. Pour combler leurs besoins, il faut sélectionner un substrat riche et ajouter des nutriments régulièrement grâce à des fertilisants.

Si vous êtes débutant en jardinage et que vous souhaitez tester le potager en pot ou en jardinière, nous vous conseillons d’opter pour certains plants en particulier :

  • Les tomates cerise ou naines : les tomates ont un rendement bluffant, même chez les débutants. Il suffit d’une exposition de 5 heures par jour et vous aurez de quoi vous régaler sainement à l’apéritif.
  • La laitue : une bonne salade en entrée, c’est encore meilleur quand elle vient du jardin ! La laitue a l’avantage de pousser rapidement. Il convient de bien respecter le calendrier potager puisqu’elle craint le gel. On plante donc les semis au printemps de préférence.
  • Les radis : en seulement trois semaines, vous pourrez croquer vos mini légumes. Un pot de 15 cm de profondeur est suffisant pour les cultiver.
  • Le poivron : du soleil, de la chaleur, une terre bien drainée et un peu d’engrais suffisent à obtenir des poivrons parfaits pour des grillades estivales.
  • Les épinards : ces légumes feuilles poussent très bien en pot, à condition de les garder à l’ombre. Optez pour un pot large, pas forcément profond.
  • Les carottes : les carottes aiment les climats modérés. Avec un arrosage régulier et un sol sableux, vos plants ont toutes les chances de se développer parfaitement.
  • Les concombres : ils sont gorgés d’eau et donc demandeurs au niveau de l’arrosage. Plantez vos semis dans des pots profonds et exposez-les le plus possible au soleil direct.
  • Les courgettes : ce sont les légumes les plus faciles à planter et à entretenir en pot. Optez pour un pot large et assez profond et misez sur une variété “non-coureuse” comme la Ronde de Nice.
  • La rhubarbe : les tiges de rhubarbes sont appréciées sur le plan culinaire, pour les recettes salées et sucrées. On peut les cultiver en pot aisément et les récolter deux fois par an. La seule contrainte à respecter est le choix du pot. Il doit être profond pour que les racines puissent repousser l’année suivante grâce au processus d’enracinement.
  • Les fruits rouges : les fraises et les framboises, ainsi que les mûres et les myrtilles raviront les petits jardiniers pour le gouter. Les fruits rouges sont effectivement faciles à cultiver en pot. Pour les fraises, privilégiez la gariguette ou la mara des bois. En ce qui concerne les framboises, nous vous conseillons de les arroser régulièrement, c’est-à-dire au moins une fois par semaine.

Que planter si on veut aller plus loin ?

Après avoir planté avec succès vos mini-légumes et vos fruits rouges, vous pouvez passer au niveau supérieur et opter pour des légumes grimpants ou bien des arbres fruitiers :

  • Les légumes grimpants : ce sont les légumes qui poussent en hauteur, comme les haricots verts. Ces derniers aiment les terres azotées. Vous pouvez donc les planter avec des choux ou du céleri. Dans le même esprit, nous avons les pois.  Les tiges sont longues et ont besoin d’un support. C’est pourquoi quand on cultive des légumes grimpants, il faut bien penser à placer un treillis pour les maintenir et leur assurer un bon développement.
  • Les arbres fruitiers : il n’est pas nécessaire d’avoir un immense terrain pour cultiver des arbres fruitiers. Un balcon et quelques pots suffisent. Vous pouvez effectivement choisir des arbres fruitiers nains ou exotiques qui ne dépassent pas les 1 mètre 50 et qui ont des petites racines. Généralement, on opte pour des agrumes (oranger, citronnier, mandarinier). Il faudra toutefois bien protéger vos arbres en hiver, car ils craignent le gel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici