Il n’est pas nécessaire d’avoir un grand jardin pour faire son potager. Un potager d’appartement est suffisant pour cultiver des plantes. Il faut trouver le meilleur emplacement et semer les graines appropriées au lieu de culture. En outre, avoir un potager intérieur présente certains avantages : effet relaxant, herbes aromatiques à portée de main, légumes frais pour des encas sains, etc. Mais la question qui se pose est la suivante : où cultiver son potager à l’intérieur ? Quel est le meilleur emplacement ?

Sur le balcon

Cultiver ses légumes et ses fruits sur le balcon est une première option. Vous pouvez opter pour un potager vertical pour gagner de la place. Au niveau de l’ensoleillement, il convient d’éviter une orientation nord. En effet, les plants ont besoin d’au minimum 5 à 6 heures de soleil par jour. Si vous avez un espace extérieur à double exposition, placez vos plants où le soleil est le plus présent. Si votre exposition n’est pas favorable au jardinage, il est préférable de planter vos légumes dans votre appartement.

Adapter les cultures à ses contenants est également une priorité. Pour limiter l’arrosage, optez pour des contenants à grand volume de terreau. En cas d’oubli, vos plants auront moins de risques de dessécher. Pour un potager situé sur un balcon, vous pouvez miser sur une jardinière à suspendre, un carré potager sur pied.

Au niveau du choix des plants, on mise sur les plantes aromatiques (aneth, laurier, origan, etc), les fraisiers, les tomates cerise, les carottes, les radis, les salades, les courgettes et les poivrons. Ces plants sont adaptés au potager en pot (qui est idéal pour cultiver sur un balcon).

Dans une pièce de vie

Créer un potager d’appartement dans une pièce de vie est devenu une tendance déco. Ce type de potager intérieur permet aux citadins qui n’apprécient pas forcément les jardins partagés de cultiver leurs propres plants, directement chez eux. Lorsque l’exposition du balcon n’est pas propice au développement des plants, la solution de repli est le potager en appartement. Vous pouvez donc planter vos fruits, légumes et aromates dans votre salon !

Toutefois, pour faire son potager en intérieur, il convient de prendre en compte l’éclairage naturel de la pièce. Les plantes ont besoin dans un premier temps de lumière. Si votre pièce est sombre, il sera difficile de faire pousser des légumes. En revanche, si vous avez une ou deux grandes baies vitrées et un salon suffisamment grand, vous avez l’opportunité de mettre en place un petit potager intérieur. En solution de repli, il faudra choisir des plantes d’ombres qui n’ont par définition pas ou peu besoin de luminosité.

En outre, il faudra vous assurer que l’air circule correctement. Une bonne circulation de l’air est le deuxième élément primordial pour mettre toutes les chances de votre côté en termes de jardinage. Dans la nature, la pluie et le vent aident considérablement les plantes à se développer sainement. Ces phénomènes permettent de retirer la poussière qui se déposer sur les feuillages, mais aussi de limiter les attaques de parasites. Sachant que les différences significatives de température peuvent provoquer des déséquilibres de croissance, il est judicieux d’aérer votre pièce en milieu de journée. Vous pouvez déplacer les plantes qui se trouvent près de la fenêtre le temps de l’aération.

Enfin, pensez à sélectionner des plantes qui se développent dans un climat semblable à celui de votre lieu d’habitation. Certaines plantes aiment l’air humide, d’autres se complaisent dans un climat sec. Étant donné que la plupart des plantes d’intérieur aiment l’humidité, faites en sorte à humidifier l’air avec un appareil si besoin.

Dans le cas où vous auriez aimé avoir un quelques plantes sans trop d’entretien dans votre pièce de vie, optez pour l’aquaponie, ce système de culture qui unit l’univers des plantes et celui des poissons !

Dans la cuisine

Jardiner dans sa cuisine est désormais courant. Cultiver des herbes aromatiques directement à côté de son plan de travail permet d’avoir à portée de main tout ce qu’il faut pour agrémenter ses plants. Les plantes aromatiques poussent aisément en intérieur, elles sont utiles et en plus de cela, elles sont décoratives. Si vous n’avez pas la main verte, rassurez-vous, elles nécessitent peu d’entretien.

Pour votre potager d’appartement, vous avez opté pour les aromates à planter dans votre cuisine. Mais savez-vous lesquels choisir ? Certaines herbes aromatiques sont idéales pour un potager intérieur, alors que d’autres ne supportent pas l’atmosphère des habitations. Nous vous conseillons d’opter pour la ciboulette, le thym, le basilic, le persil, le romarin, la sauge, l’aneth, l’oseille, la coriandre, l’estragon, le laurier sauce et la sarriette. Vous pouvez semer vos graines quand bon vous semble, car les plantes aromatiques d’intérieur ne subissent pas la saisonnalité. En outre, ce type de plantation présente d’autres avantages.

Certaines plantes absorbent les émanations de formaldéhyde (substance chimique contenue dans les colles des meubles) et l’ammoniaque qu’on trouve parfois dans les produits ménagers. Les plantes d’intérieur qu’on fait pousser dans la cuisine ont donc un effet assainissant, tandis que d’autres, notamment les plantes aromatiques, sont parfaites pour avoir de quoi assaisonner ses plats lorsqu’on prépare le repas.

Source : Shutterstock

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici