Il fut un temps où le carrelage a été la star du revêtement de la salle de bain. Actuellement, le choix s’est élargi pour permettre une multitude de styles et de personnalisations. Pour poser le revêtement de sol d’une salle de bain, certains préfèrent s’en remettre à un professionnel. Mais les autres se lancent dans l’aventure eux-mêmes.

Comment poser les différents revêtements de sol dans votre salle de bain ?

Poser le revêtement de sol d’une salle de bain dépend du type de matériau à utiliser. Ainsi, les précautions et entretiens diffèrent d’un modèle à l’autre. Le revêtement fait partie de la décoration de la salle de bain.

Le parquet

Le parquet est un revêtement utilisé habituellement pour la chambre ou le salon. Il est pourtant facile et possible d’opter pour le parquet dans une grande ou une petite salle de bain. Et cela malgré le fait que dans cette pièce humide la température varie inlassablement.

Il faut tenir compte de la nature des parquets pour réaliser l’agencement idéal. Sachez que ce matériau est vivant et qu’il peut évoluer suivant les conditions où il sera installé. Il convient d’entreposer les parquets dans la future pièce quelques jours auparavant pour faciliter l’acclimatation.

Les professionnels conseillent de choisir des bois exotiques comme le teck, qui résiste bien à l’humidité. La technique préconisée pour poser le revêtement de sol d’une salle de bain est celle du pont de bateau. C’est-à-dire coller le plancher en utilisant du mastic noir entre les lames.

Le carrelage

Après avoir effectué votre achat de carreaux, il faut avant tout s’informer des indications du fabricant. Ces informations renseignent sur leur encollage, le type de peigne à colle à utiliser, les proportions des mélanges… La pose du carrelage commence par la préparation du support. Le sol de la salle de bain doit être plane, propre, sec et stable.

La mise en place de l’isolation acoustique permet de limiter la propagation des ondes sonores. Elle peut être en forme de plaques ou de rouleaux à découper selon les besoins de la surface.

La pose de carreaux s’effectue du centre de la pièce vers les murs. Pour avoir des carrelages bien réguliers, il faut utiliser des cordeaux pour créer des droites perpendiculaires.

Pour la pose des carreaux muraux, il faut prendre plus de précautions. Avant de continuer les travaux, il convient de s’assurer que les précédents se fixent bien pour éviter les chutes.

Comment poser les différents revêtements de sol dans votre salle de bain ?
Source : shutterstock.com

La pierre

Le revêtement en pierre n’est pas très commun pour la salle de bain et pourtant il est à la fois pratique et écologique. Pour changer des habituels carreaux, pourquoi ne pas adopter des feuilles de pierre ? Elles affichent une forte résistance à l’eau et leur mise en place est aisée.

Les pierres naturelles proposent différents types de coloris et pourront se marier avec la couleur de la salle de bain. La pierre calcaire beige s’adapte à un intérieur d’inspiration vintage. Tandis que le Grey Slate est élégant avec ses veinages modernes.

Pour réaliser la pose, vous aurez besoin de joints, de bandes adhésives, d’une spatule, d’une colle polymère et de feuilles de pierre. Pour commencer, étalez une couche de colle polymère au dos de la feuille de pierre avec 5 cm sur les bords. Il faut s’assurer qu’elle se fixe bien pour ensuite protéger les contours de la pierre avec un ruban de masquage. Après un séchage de 5 heures minimum, il est temps d’appliquer le joint entre les feuilles de pierre.

Le PVC

La durée de vie du PVC a séduit plus d’un bricoleur pour revêtir le sol de salle de bain. Ce matériau est à la fois hydrofuge et facile à entretenir. Le PVC a le mérite d’être aisé à installer et garantir une bonne isolation acoustique et thermique.

Comme pour le bois, il est à placer à l’avance dans la pièce où il sera posé pour faciliter l’acclimatation. Trois méthodes d’installation de PVC existent :

  • La pose libre se fait avec des vinyles épais et n’utilise pas de colle. Vous pouvez vous en occuper vous-même, car en cas d’erreur, il est repositionnable.
  • La pose collée : la protection contre les infiltrations permet un usage durable. Il existe des versions clipsables pour les revêtements en PVC.
  • La pose flottante est rapide et très facile. Il suffit de clipser les lames entre eux et le tour est joué.

Le stratifié

Pour ceux qui n’osent pas utiliser le bois pour l’aménagement salle de bain, le stratifié est l’idéal. Ce matériau est une imitation composée de papier et de résine. Pour être sûr de garder la qualité de votre sol malgré l’humidité, il existe des stratifiés adaptés aux pièces humides.

Cette fois-ci, il convient de faire appel à un professionnel. Le stratifié coûte plus cher. Il serait préjudiciable de commettre des erreurs de pose. La mise en place d’une sous-couche est indispensable avant la pose du stratifié : le pare-vapeur, film polyane, polystyrène extrudé, ou le liège. Son rôle est double. Il permet d’avoir un plan de travail bien plane et d’augmenter l’isolation thermique et acoustique de la pièce.

La première lame doit partir de l’angle de la pièce contre le mur. Il faut prendre soin de laisser un espace dédié au joint de dilatation. Il suffit par la suite de clipser les autres lames en respectant le positionnement des joints. Pour un bon rendu, l’artisan s’occupe des finitions.

Comment poser les différents revêtements de sol dans votre salle de bain ?
Source : shutterstock.com

Le béton ciré

Le béton ciré permet de donner une touche moderne à la décoration d’une salle de bain. C’est le revêtement le plus adapté pour les salles humides. Avant sa pose, une phase de préparation est de mise.

La moquette

La pose d’une moquette dans une salle de bain peut être impensable pour certains. Grâce à la création de nouvelles matières innovantes, cette idée n’est pas impossible à réaliser.

Pour installer une moquette dans une salle de bain, il faut choisir les produits spéciaux qui ne sont ni pelucheux ni hydrophobes. Cette nouvelle tendance est composée d’une matière synthétique. La moquette de salle de bain est généralement en polyamide floqué imputrescible.

La pose s’effectue comme une version classique. Le tissu en rouleau se colle entièrement au sol. Pour que le revêtement se conserve aisément dans le temps, il faut l’entretenir régulièrement. La salle de bain doit être ventilée au maximum pour réduire le taux d’humidité. Le passage de l’aspirateur permet à la fois de retirer les impuretés et de regonfler les fibres.

Meta description : On passe au minimum une fois par jour dans la salle de bain. Cette pièce possède un rôle important dans une maison.

Comment poser le revêtement de sol d’une salle de bain ?

Il fut un temps où le carrelage a été la star du revêtement de la salle de bain. Actuellement, le choix s’est élargi pour permettre une multitude de styles et de personnalisations. Pour poser le revêtement de sol d’une salle de bain, certains préfèrent s’en remettre à un professionnel. Mais les autres se lancent dans l’aventure eux-mêmes.

Comment poser les différents revêtements de sol dans votre salle de bain ?

Poser le revêtement de sol d’une salle de bain dépend du type de matériau à utiliser. Ainsi, les précautions et entretiens diffèrent d’un modèle à l’autre. Le revêtement fait partie de la décoration de la salle de bain.

Le parquet

Le parquet est un revêtement utilisé habituellement pour la chambre ou le salon. Il est pourtant facile et possible d’opter pour le parquet dans une grande ou une petite salle de bain. Et cela malgré le fait que dans cette pièce humide la température varie inlassablement.

Il faut tenir compte de la nature des parquets pour réaliser l’agencement idéal. Sachez que ce matériau est vivant et qu’il peut évoluer suivant les conditions où il sera installé. Il convient d’entreposer les parquets dans la future pièce quelques jours auparavant pour faciliter l’acclimatation.

Les professionnels conseillent de choisir des bois exotiques comme le teck, qui résiste bien à l’humidité. La technique préconisée pour poser le revêtement de sol d’une salle de bain est celle du pont de bateau. C’est-à-dire coller le plancher en utilisant du mastic noir entre les lames.

Le carrelage

Après avoir effectué votre achat de carreaux, il faut avant tout s’informer des indications du fabricant. Ces informations renseignent sur leur encollage, le type de peigne à colle à utiliser, les proportions des mélanges… La pose du carrelage commence par la préparation du support. Le sol de la salle de bain doit être plane, propre, sec et stable.

La mise en place de l’isolation acoustique permet de limiter la propagation des ondes sonores. Elle peut être en forme de plaques ou de rouleaux à découper selon les besoins de la surface.

La pose de carreaux s’effectue du centre de la pièce vers les murs. Pour avoir des carrelages bien réguliers, il faut utiliser des cordeaux pour créer des droites perpendiculaires.

Pour la pose des carreaux muraux, il faut prendre plus de précautions. Avant de continuer les travaux, il convient de s’assurer que les précédents se fixent bien pour éviter les chutes.

Comment poser le revêtement de sol d’une salle de bain ?
Source : shutterstock.com

La pierre

Le revêtement en pierre n’est pas très commun pour la salle de bain et pourtant il est à la fois pratique et écologique. Pour changer des habituels carreaux, pourquoi ne pas adopter des feuilles de pierre ? Elles affichent une forte résistance à l’eau et leur mise en place est aisée.

Les pierres naturelles proposent différents types de coloris et pourront se marier avec la couleur de la salle de bain. La pierre calcaire beige s’adapte à un intérieur d’inspiration vintage. Tandis que le Grey Slate est élégant avec ses veinages modernes.

Pour réaliser la pose, vous aurez besoin de joints, de bandes adhésives, d’une spatule, d’une colle polymère et de feuilles de pierre. Pour commencer, étalez une couche de colle polymère au dos de la feuille de pierre avec 5 cm sur les bords. Il faut s’assurer qu’elle se fixe bien pour ensuite protéger les contours de la pierre avec un ruban de masquage. Après un séchage de 5 heures minimum, il est temps d’appliquer le joint entre les feuilles de pierre.

Le PVC

La durée de vie du PVC a séduit plus d’un bricoleur pour revêtir le sol de salle de bain. Ce matériau est à la fois hydrofuge et facile à entretenir. Le PVC a le mérite d’être aisé à installer et garantir une bonne isolation acoustique et thermique.

Comme pour le bois, il est à placer à l’avance dans la pièce où il sera posé pour faciliter l’acclimatation. Trois méthodes d’installation de PVC existent :

  • La pose libre se fait avec des vinyles épais et n’utilise pas de colle. Vous pouvez vous en occuper vous-même, car en cas d’erreur, il est repositionnable.
  • La pose collée : la protection contre les infiltrations permet un usage durable. Il existe des versions clipsables pour les revêtements en PVC.
  • La pose flottante est rapide et très facile. Il suffit de clipser les lames entre eux et le tour est joué.

Le stratifié

Pour ceux qui n’osent pas utiliser le bois pour l’aménagement salle de bain, le stratifié est l’idéal. Ce matériau est une imitation composée de papier et de résine. Pour être sûr de garder la qualité de votre sol malgré l’humidité, il existe des stratifiés adaptés aux pièces humides.

Cette fois-ci, il convient de faire appel à un professionnel. Le stratifié coûte plus cher. Il serait préjudiciable de commettre des erreurs de pose. La mise en place d’une sous-couche est indispensable avant la pose du stratifié : le pare-vapeur, film polyane, polystyrène extrudé, ou le liège. Son rôle est double. Il permet d’avoir un plan de travail bien plane et d’augmenter l’isolation thermique et acoustique de la pièce.

La première lame doit partir de l’angle de la pièce contre le mur. Il faut prendre soin de laisser un espace dédié au joint de dilatation. Il suffit par la suite de clipser les autres lames en respectant le positionnement des joints. Pour un bon rendu, l’artisan s’occupe des finitions.

Le béton ciré

Le béton ciré permet de donner une touche moderne à la décoration d’une salle de bain. C’est le revêtement le plus adapté pour les salles humides. Avant sa pose, une phase de préparation est de mise.

La moquette

La pose d’une moquette dans une salle de bain peut être impensable pour certains. Grâce à la création de nouvelles matières innovantes, cette idée n’est pas impossible à réaliser.

Pour installer une moquette dans une salle de bain, il faut choisir les produits spéciaux qui ne sont ni pelucheux ni hydrophobes. Cette nouvelle tendance est composée d’une matière synthétique. La moquette de salle de bain est généralement en polyamide floqué imputrescible.

La pose s’effectue comme une version classique. Le tissu en rouleau se colle entièrement au sol. Pour que le revêtement se conserve aisément dans le temps, il faut l’entretenir régulièrement. La salle de bain doit être ventilée au maximum pour réduire le taux d’humidité. Le passage de l’aspirateur permet à la fois de retirer les impuretés et de regonfler les fibres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici