La salle de bain est essentielle pour le bien-être des occupants d’un logement. À condition, d’être esthétique, confortable et pratique. Parmi les points qui méritent une attention particulière figure le sol. Celui-ci doit être choisi avec soin.

Comment choisir le sol de votre salle de bain ?

Pour une décoration réussie, la sélection du sol de salle de bain n’est pas à prendre à la légère. En plus de son aspect esthétique, le revêtement doit également posséder d’autres caractéristiques.

Il faut qu’il soit résistant à l’eau : la salle de bain subit des éclaboussures à chaque utilisation. Par ailleurs, l’air humide peut endommager le revêtement. Le sol doit donc être imperméable et rapide à sécher.

Pour éviter les accidents domestiques, il importe que la surface possède des propriétés antidérapantes : l’adhérence du pied doit être optimum. Aussi, les matériaux aux finitions trop polies ne sont pas recommandés dans une salle de bain.

Vous ne souhaitez pas recourir aux services d’un professionnel pour poser le revêtement de sol d’une salle de bain ? Dans ce cas, vous pouvez opter pour des lames adhésives et clipsables en PVC. Elles sont faciles à poser.

Les différents revêtements de sol

Il existe dans le commerce différents types de revêtement aussi intéressants les uns que les autres. Votre choix peut être orienté en fonction de la déco salle de bain que vous envisagez.

Le parquet

Contrairement aux idées reçues, le bois massif s’adapte tout à fait dans une salle d’eau. Créant une ambiance chaleureuse, il est parfait pour un aménagement de salle de bain cosy. Comme il s’agit d’une pièce humide, il faut favoriser les essences exotiques et imputrescibles. Vous en trouverez à des prix raisonnables dans les enseignes spécialisées. Le teck, le merbau et l’iriko sont les plus utilisés.

La pose d’un parquet en bois massif nécessite beaucoup de précautions, que vous souhaitiez aménager une petite salle de bain ou une grande. Il faut bien s’assurer de l’étanchéité pour que le matériau ne pourrisse pas avec le temps. D’ailleurs, il est indispensable de faire appel à un professionnel pour garantir la réussite de la pose. Celle-ci peut être réalisée en collant le parquet ou bien en utilisant un joint en mastic polyuréthane. Pur un résultat durable, le parquet en bois massif nécessite un entretien régulier.

Les différents revêtements de sol

Le carrelage

En matière de revêtement de sol, le carrelage reste le matériau indétrônable de la salle de bain. Facile à entretenir et abordable, il n’a pas fini de vous étonner.

Le carrelage imite très bien différents matériaux comme la pierre, le bois ou l’ardoise. De plus, il se décline en différentes tailles et formes : carré, hexagone, en mosaïque…

La tendance actuelle est au carrelage XXL que l’on peut placer dans toutes les pièces de la maison, y compris la salle de bain. Il procure une impression d’espace et apporte une touche dynamique.

Le carrelage

La pierre

L’utilisation de la pierre naturelle comme sol de salle de bain permet de créer une déco chaleureuse. Privilégiez l’ardoise, le granite, le quartz et le marbre.

Ce revêtement étant assez lourd, il n’est envisageable que si le sol est très résistant. Pour un rendu original, il est intéressant d’opter pour des pierres veinées.

Les différents revêtements de sol

Le PVC

Le premier avantage du PVC est son adaptabilité à tous les styles de salle de bain. On parle ici de PVC spécial salle de bain qui possède des propriétés antidérapantes. Ce type de sol de salle de bain est facile à poser. Vous pouvez le faire tout seul en respectant méticuleusement les étapes.

Pour préserver l’aspect visuel du revêtement en PVC, évitez de le tacher avec des solvants. Attention également aux frottements qui peuvent altérer la surface du sol. Concernant le nettoyage, il se fait avec de l’eau et du savon. L’eau de Javel est à proscrire.

Le stratifié

À défaut d’avoir du vrai bois massif dans la salle de bain, vous pouvez choisir du parquet stratifié. Composé de résine et de papier, ce matériau imite parfaitement le bois et propose différents types de coloris.

Les sols stratifiés présentent une bonne résistance à l’humidité. Le tout est de choisir un modèle spécial salle de bain. Le prix de ce stratifié peut aller jusqu’à 130 euros.

Avant de le mettre en place, il convient de poser une sous-couche permettant l’isolation thermique et acoustique. Il est conseillé de se référer à un professionnel pour la pose.

Le stratifié

Le béton ciré

Pour une décoration moderne, le béton ciré est le revêtement à privilégier. Ce matériau moderne préserve la sensation d’espace dans la salle de bain. Il a la particularité d’être facile à appliquer, que ce soit pour une construction ou une rénovation.

Pour résister à l’humidité, le béton ciré subit un traitement hydrofuge. Ce matériau ne nécessite pas d’entretien particulier.

La moquette

La moquette est habituellement utilisée dans la chambre à coucher. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle peut aussi habiller le sol d’une salle de bain sous quelques conditions.

Pour cela, il faut utiliser une moquette synthétique spéciale salle de bain. Elle est fabriquée à partir de polyamide floqué avec une sous-couche en latex. Ce composant limite la dégradation pouvant être provoquée par l’eau et d’une manière générale, l’humidité.

Vous avez alors le choix entre une moquette à fibres longues ou courtes. Vous noterez néanmoins que la moquette à fibres longues est assez difficile à entretenir.  Et pour ne pas avoir à retirer le revêtement de sol en entier en cas de taches, le mieux est de coller des carrés de moquette.

Concernant l’entretien, une bonne ventilation dans la pièce est nécessaire. Cela permet de changer l’air trop riche en humidité qui peut altérer la moquette. Enfin, l’aspirateur sera votre allié pour déloger les saletés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici