Renouvelable et gratuite, l’énergie solaire peut théoriquement couvrir vos besoins en matière d’eau chaude, de chauffage ou d’électricité. Vous devrez cependant investir dans des équipements spécifiques pour pouvoir exploiter cette ressource naturelle. De plus, les performances de l’installation dépendent foncièrement de l’emplacement choisi, du matériel utilisé et des conditions météorologiques dans votre région. 

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau solaire ?

Un chauffe-eau solaire est un dispositif utilisant l’énergie issue des rayons du soleil pour produire de l’eau chaude sanitaire. L’équipement capte, dans un premier temps, la chaleur présente dans le rayonnement solaire. Il canalise ensuite cette énergie calorique vers le système de production d’eau chaude. Avec cette technique, vous réussirez à améliorer l’efficacité énergétique de votre logement. Vous pouvez aussi trouver d’autres solutions économiques et durables sur https://climatix-lh.com/.

Vous devez toutefois éviter de confondre les chauffe-eau solaires et les installations photovoltaïques. Ces dernières permettent de capter et de convertir l’énergie solaire en électricité. Avec le courant, vous pouvez éventuellement alimenter un chauffe-eau électrique classique. Les chauffe-eau solaires sont, en revanche, dédiés au réseau de production d’eau chaude. En fonction des équipements, le circuit d’eau chaude peut également contribuer au chauffage des pièces de la maison. 

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau solaire ?
Source : shutterstock.com

Comment ça fonctionne ?

Ce type de chauffe-eau fonctionne grâce aux panneaux solaires placés à l’extérieur de la maison. Les capteurs sont généralement posés sur le toit. Cependant, vous devez surtout privilégier un emplacement bénéficiant d’un maximum d’ensoleillement au quotidien et en toute saison. La toiture répond le plus souvent à cette exigence. Cela dit, il faudra choisir un autre endroit, en cas d’exposition insuffisante au soleil. 

Avec l’énergie solaire captée, les panneaux chauffent un fluide caloporteur circulant dans des tubes de cuivre présents sous la surface. Le liquide est ensuite acheminé vers le ballon d’eau chaude. À ce stade, l’énergie calorique est transférée à l’eau stockée dans le réservoir. L’eau chaude produite pourra, par la suite, être conduite vers la cuisine et les équipements connectés à la plomberie sanitaire. 

Les chauffe-eau solaires sont capables de répondre à environ 50 % des besoins des foyers en eau chaude, selon les spécialistes. Ils sont par ailleurs fiables et faciles à entretenir. De plus, ces dispositifs peuvent être couplés à des systèmes d’appoint pour remédier aux situations défavorables. Ainsi, vous produirez toujours de l’eau chaude, indépendamment des conditions extérieures et des baisses de rendement. 

Avantages et inconvénients

Le chauffe-eau solaire est avant tout une solution écologique. En effet, il n’émet pas de gaz à effet de serre et n’utilise pas de ressources fossiles. Il vous permet ainsi de participer activement à la transition énergétique et à la protection de l’environnement. D’autre part, ce type d’installation :

  • Limite l’impact du marché des énergies traditionnelles sur votre quotidien (pénuries, hausse des prix, problèmes de production…) ; 
  • Soutient le développement de l’économie verte ;
  • Améliore la durée de vie des équipements sanitaires (vingt ans en moyenne) et rentabilise l’investissement sur le long terme ;
  • Requiert peu d’entretien ;
  • Nécessite une quantité d’électricité négligeable pour les dispositifs d’appoint ;
  • Donne accès à des avantages fiscaux et à des aides nationales, régionales, départementales ou locales ;
  • Augmente la valeur d’un bien immobilier ;
  • Peut fournir en partie ou en totalité l’eau chaude alimentant le système de chauffage.

Aujourd’hui, le prix constitue le principal inconvénient à l’installation de chauffe-eau solaires. Ce type d’équipement implique d’ailleurs un effort financier conséquent au départ. Vous pouvez néanmoins réduire les dépenses avec les aides à la rénovation énergétique

Toutefois, certaines contraintes techniques s’avèrent inévitables en utilisant le soleil comme source d’énergie. Vous devrez notamment prévoir un système d’appoint pour les mauvais temps. De même, vous aurez besoin d’un réservoir suffisamment grand et isolé pour avoir de l’eau chaude la nuit. 

Avantages et inconvénients
Source : shutterstock.com

Comment installer un chauffe-eau solaire ?

Pour installer un chauffe-eau solaire, il vaut mieux faire appel à un artisan RGE, de préférence certifié Qualisol ou Qualit’EnR. Les aides de l’État sont conditionnées par l’intervention d’un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement. De ce fait, le recours à un spécialiste est incontournable pour solliciter ces dispositifs. Cette règle vaut entre autres pour l’aide MaPrimeRénov’, la TVA réduite et l’éco-PTZ.

De son côté, la certification Qualit’EnR garantit l’expertise de l’intervenant en matière d’énergies renouvelables, y compris le solaire. Elle permet également d’accéder à des subventions dédiées à la promotion des technologies solaires et des EnR. Ces aides peuvent être proposées par les autorités locales ou les acteurs du secteur de l’énergie. Dans les deux cas, l’obtention des primes exige souvent les certifications RGE, Qualisol, Qualit’EnR, etc.