De nombreuses subventions permettent de financer la rénovation énergétique de votre maison. Vous devez toutefois remplir des critères spécifiques pour accéder à ces dispositifs. Ils peuvent notamment être soumis à des conditions de revenus. L’intervention d’un professionnel RGE est aussi exigée sur MaPrimeRénov’, le prêt à taux zéro et la TVA à taux réduit. Vous devez donc maîtriser cette certification. 

Artisan certifié RGE : définition

Un artisan RGE est défini par le label « Reconnu Garant de l’Environnement ». Cette certification est accordée aux professionnels du bâtiment capables d’effectuer des travaux de rénovation thermique selon les normes en vigueur. Elle peut être attribuée à une organisation ou un autoentrepreneur. Dans les deux cas, l’intervenant sera en mesure d’optimiser les performances énergétiques de votre logement. 

La qualification RGE est accessible à tout acteur du bâtiment disposant des compétences nécessaires pour installer une VMC double flux. Il devra toutefois suivre certaines procédures et répondre aux exigences des organismes de certification. Par ailleurs, l’administration a prévu des conditions strictes pour obtenir ce label. Le candidat au RGE est avant tout censé :

  • Remplir toutes ses obligations en matière d’assurance, surtout par rapport à la garantie décennale ;
  • Disposer d’un responsable technique et opérationnel, expert en rénovation énergétique ;
  • Travailler uniquement avec des entreprises RGE, s’il envisage de recourir à la sous-traitance ;
  • Réaliser un audit dans les deux ans suivant le dépôt de sa demande. 

Une fois éligible, l’opérateur pourra choisir une mention parmi les différents signes de qualité RGE. Il faudra ensuite participer à une formation spécialisée disposant d’une accréditation dans ce domaine. Enfin, le demandeur devra déposer sa candidature auprès du certificateur de l’expertise souhaitée. 

Artisan certifié RGE : définition
Source : shutterstock.com

Où trouver la liste des artisans RGE ?

Vous pourrez trouver un artisan RGE assez facilement en vous rendant sur le site public « Faire ». En effet, l’annuaire répertorie tous les spécialistes en rénovation thermique et en énergies renouvelables en France. Pour développer cette plateforme gratuite, l’exécutif a collaboré avec l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). 

Des listes d’acteurs RGE sont également disponibles auprès des certificateurs des différents champs d’expertise dans le secteur. Vous pouvez y accéder depuis la page de l’organisme octroyant le signe de qualité recherché, à savoir : 

  • Cequami (opération lourde lors d’une rénovation énergétique globale) ;
  • Certibat (solutions complètes de rénovation énergétique) ;
  • Éco-artisan (travaux d’efficacité énergétique et conseils en performance thermique) ;
  • Qualibat (tout type d’interventions axées sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables) ;
  • Qualifelec (travaux électriques visant l’efficacité énergétique et installation d’équipements recourant aux énergies renouvelables) ;
  • Qualit’EnR (installateurs d’équipements à énergies renouvelables) ;
  • Les pros de la performance énergétique (tous travaux concernant l’efficacité énergétique et les ENR).

Ces annuaires couvrent toutes les régions. Pour autant, ils ne sont ni exhaustifs ni immuables. La certification n’est valable que pour quatre ans. Par ailleurs, le label peut être retiré en cas d’évaluation défavorable. Vous devez donc faire preuve de vigilance pour pouvoir travailler avec un authentique professionnel RGE. Dans le cas contraire, vous risquez d’être inéligible aux aides d’État. 

Comment savoir si une entreprise est certifiée RGE ?

Le site « Faire » s’impose comme la meilleure solution pour connaître ou authentifier la certification d’un artisan RGE. Cet annuaire recense en effet tous les détenteurs du label à l’échelle nationale. De plus, la liste est régulièrement mise à jour, au rythme des certifications accordées, révoquées, expirées ou renouvelées. 

Il suffit d’entrer le nom de la société dans le champ dédié, pour savoir si elle est certifiée RGE. Si vous recherchez Flamme Bleue Environnement par exemple, vous découvrirez ses différents certificats en matière de chauffage et de ventilation. De plus, chaque document est téléchargeable, si vous souhaitez approfondir le sujet. La plateforme fournit aussi d’autres informations sur l’entreprise RGE, comme :

  • Ses coordonnées (adresse, numéro de téléphone et adresse e-mail) ;
  • Son emplacement géographique sur Google Map ;
  • Son numéro SIRET ;
  • Son certificateur pour le signe de qualité ;
  • Ses principaux domaines de travaux. 

Par défaut, la recherche est réglée sur le jour de la requête. Ainsi, vous serez informé de la situation du professionnel au présent. Vous pouvez néanmoins modifier la date pour connaître le statut de l’artisan à des moments particuliers (signature de contrat, début des travaux, etc.). 

Comment savoir si une entreprise est certifiée RGE ?
Source : shutterstock.com

Quels sont les avantages à employer des artisans certifiés RGE ?

Aujourd’hui, le recours aux artisans certifiés RGE est impératif pour obtenir les aides dédiées aux travaux d’efficacité énergétique. Cette éco-conditionnalité s’applique entre autres à la TVA réduite, à l’Eco-PTZ, à la prime énergie ou CEE (certificats d’économies d’énergie)… Le principe vaut aussi pour la jeune MaPrimeRénov’. Cette mesure montre ainsi l’évolution des exigences de l’État en matière de qualité.

Vu les critères de sélection, obtenir la mention RGE est déjà un gage de fiabilité et de sécurité. Cette qualification expire par ailleurs tous les quatre ans. Au terme de cette période, l’entrepreneur devra reprendre tout le processus d’évaluation depuis le début. Or, il ne peut décrocher une certification qu’en respectant les standards du label RGE. Le renouvellement prouve donc l’expertise et la constance de l’opérateur. 

Le professionnel RGE est souvent l’interlocuteur privilégié pour rénover une maison ancienne. Il dispose d’une part des compétences nécessaires pour mener à bien la réhabilitation de ce type de bien. D’autre part, ce spécialiste suit régulièrement des formations pour rester à jour sur les techniques et les normes dans le bâtiment. Vous éviterez ainsi les désagréments causés par les interventions non conformes. 

En cas de non-conformité, vous devrez prévoir un budget supplémentaire pour la remise aux normes. Vous risquez aussi de remplacer certains équipements choisis par l’artisan précédent. Au final, vos charges peuvent doubler ou même tripler sur les mêmes postes de dépense. Mieux vaut s’adresser directement à une entreprise qualifiée RGE. De plus, ce label permet d’obtenir des aides financières publiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici