Un système de chauffage adapté à votre logement procure confort thermique et économie d’énergie. Ainsi, le choix du système de chauffage idéal dépend de la surface à chauffer, de la qualité d’isolation de votre habitation et de vos besoins. Poursuivez votre lecture pour savoir quelle solution de chauffage adopter pour votre maison ou votre appartement.

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique permet de réguler efficacement la chaleur d’un logement. De plus, ce type de chauffage permet de bénéficier d’une large palette d’appareils, très simples à installer.

Cependant, le chauffage électrique a la réputation d’être énergivore et coûteux pour les grands espaces. Ainsi, jusqu’à aujourd’hui, ce type de chauffage était plus adapté aux petits espaces.

Toutefois, les nombreux progrès techniques réalisés ces dernières années vous garantissent désormais de faire des économies avec certains modèles, notamment les radiateurs à inertie. Cette nouvelle génération de radiateur fonctionne grâce à une résistance électrique qui chauffe un cœur de chauffe. Ce dernier est constitué d’un matériau réfractaire qui accumule la chaleur. Elle est ensuite diffusée sous forme de rayonnement infrarouge.

Grâce à ce procédé, le radiateur ne se contente pas de réchauffer l’air à proximité comme un radiateur électrique ordinaire, mais diffuse de la chaleur dans l’ensemble de l’habitat. En outre, le fait de favoriser l’utilisation d’un radiateur à inertie pour chauffer son logement permet non seulement de réaliser des économies d’énergie, mais également d’être éligible à la TVA réduite à 10 %.

Le chauffage électrique
Source : shutterstock.com

Le chauffage au gaz

Le gaz est le combustible le plus utilisé par les ménages français, mais c’est aussi l’énergie la moins chère du marché. Les chaudières fonctionnant au gaz offrent de bons rendements à condition de choisir un modèle récent. Par ailleurs, le chauffage au gaz reste très polluant.  

Le chauffage au fioul

Ce type de chauffage fonctionne par combustion, en brûlant du fioul pour chauffer le logement. Le chauffage au fioul nécessite beaucoup d’espace pour l’installation de la cuve et de la chaudière. Le prix du combustible peut varier en fonction du prix du baril de pétrole.

En outre, ce type de chauffage génère beaucoup de CO2 et son installation est désormais interdite depuis le 1er juillet 2022.

Le chauffage solaire

Le chauffage solaire fonctionne avec une énergie renouvelable, permettant de chauffer l’habitation et de produire de l’eau chaude. Il est nécessaire d’investir dans un dispositif comprenant des panneaux solaires, afin d’alimenter les radiateurs et les planchers chauffants. Ce type de chauffage est relativement cher à l’installation et nécessite de l’entretien.

Le chauffage au bois

Le chauffage à bois peut permettre de réaliser de belles économies, mais le prix du combustible a tendance à augmenter. Par ailleurs, il s’agit d’une solution contraignante qui nécessite la livraison et le stockage du combustible.

Le chauffage au bois
Source : shutterstock.com

La pompe à chaleur

Une pompe à chaleur récupère les calories présentes dans l’air, le sol ou l’eau pour chauffer l’habitat. Ce mode de chauffage permet de réaliser des économies sur la facture d’énergiedans certaines conditions, mais son installation est contraignante et le coût d’investissement est très élevé.