Dans le but de préserver les ressources de la planète, des politiques ont été mises en place par l’État. La transition énergétique étant un défi global qui concerne chaque foyer, il est important de réaliser des travaux de rénovation. Cela permet par la même occasion de faire des économies.

Qu’est-ce que la rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique est un concept né de plusieurs phénomènes. Le premier et sans doute aussi le plus important est le réchauffement climatique. Le second concerne la résilience des ménages face à la hausse constante du prix des énergies fossiles. Et le dernier se rapporte à la pression réglementaire croissante.

Par définition, la rénovation énergétique vise à réaliser des travaux sur les bâtiments existants en vue d’améliorer leur performance énergétique. On entend par amélioration une réduction de la consommation en énergie, que ce soit pour les constructions individuelles ou collectives.

La démarche initiée par l’État n’est pas récente. Elle a débuté en 1970. Les règlements, les lois et les aides n’ont cessé de se développer depuis. L’État incite chaque foyer à participer à l’atteinte de cet objectif.

Quels sont les travaux de rénovation énergétique que vous pouvez entreprendre ?

Réaliser soi-même des travaux de rénovation énergétique ne permet pas de bénéficier des aides proposées par l’État. Ils doivent effectivement être encadrés et réalisés par un professionnel certifié.

Pour réussir la rénovation d’une maison, plusieurs étapes doivent être respectées. La première est de définir le niveau de performance de votre habitat. Il s’agit de déterminer ses caractéristiques et vos habitudes. Après cet audit énergétique, la maison peut être qualifiée de bâtiment énergivore, à efficacité moyenne ou économe en énergie.

Après cette première étape, vous pouvez passer à celle de la réduction des consommations énergétiques. Celle-ci passe majoritairement par un changement d’habitudes avant de procéder aux travaux de rénovation. En effet, les mauvaises habitudes sont susceptibles d’entraîner un important gaspillage d’énergie. Adopter les écogestes peut vous faire gagner beaucoup d’argent.

C’est uniquement après cette étape que vous pouvez définir les travaux à effectuer et qui seront rentables. Vous pouvez alors opter pour une rénovation d’une toiture, de l’isolation, de la ventilation ou du système de chauffage.

Une fois les travaux identifiés, vous pouvez vous pencher sur une petite revue bibliographique pour chercher à contracter les aides y afférentes. D’ailleurs, la connaissance des réglementations thermiques de la rénovation d’un appartement vous permettra de respecter les normes préconisées.

Pour avoir une efficacité énergétique optimum, vous pouvez même penser à réorganiser votre intérieur suivant une architecture bioclimatique.

Quels sont les travaux de rénovation énergétique que vous pouvez entreprendre ?
Source : Shutterstock.com

Pourquoi faire une rénovation énergétique de votre bien ?

La réalisation d’une rénovation énergétique est motivée par les avantages qu’elle apporte. La qualité énergétique est un atout considérable en cas de revente du bien immobilier. Actuellement, la valeur verte est devenue un critère de choix des acheteurs. Le diagnostic de performance énergétique A ou B permet de vendre le bien de 14 à 27 % plus cher.

La rénovation énergétique procure un bien-être considérable. En hiver, elle vous permet de profiter d’une bonne isolation avec un confort thermique inégalé. En été, la climatisation est plus fonctionnelle sans être plus énergivore. De plus, la qualité de l’air est améliorée : l’extraction de l’air vicié est aisée.

Vu la fluctuation des prix de l’énergie, réaliser des travaux en vue d’améliorer la consommation énergétique vous permet d’anticiper l’avenir. D’ici 2023, le prix de l’électricité en France augmentera de + 100 %.

Inutile de préciser qu’avec ces nombreux avantages, vous pourrez réaliser des économies substantielles.

Les aides de l’État pour la rénovation énergétique

Pour vous accompagner dans la rénovation énergétique, l’État a mis en place une multitude d’aides. Celles-ci sont établies en fonction de vos besoins de rénovation. Chaque aide a ses propres conditions d’éligibilité. Pour savoir à quelle subvention vous êtes éligible, n’hésitez pas à prendre contact avec votre région ou votre mairie. Sachez en outre que certaines d’entre primes sont cumulables et peuvent vous permettre de réduire considérablement les coûts de la rénovation.

L’Éco-prêt à taux zéro vous offre la chance de réaliser des travaux sans payer d’intérêt ni des avances de trésorerie. Cette aide est disponible pour les sociétés civiles, les personnes physiques en copropriété ou non.

La dernière nouveauté est Ma Prime Rénov’ qui remplace le CITE. Lancée le 1er janvier 2020, cette prime est pour l’instant contractable pour les propriétaires modestes respectant les conditions de ressources de l’Anah.

Le Cite (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) est un dispositif fiscal servant à réduire les impôts sur le revenu. Il concerne les dépenses sur les travaux d’amélioration énergétique. Il est applicable aux propriétaires réalisant des tâches de réduction de consommation d’énergie du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2021.

Pour les logements achevés depuis plus de 2 ans, la TVA à taux réduit à 5,5 % est possible pour les travaux de rénovation énergétique.

Le Coup de pouce économies d’énergie éligible jusqu’au 31 décembre 2021 permet aux foyers en difficulté de financer leurs travaux. Le montant varie en fonction du niveau de précarité des propriétaires. Il se divise en deux parties : le chauffage et l’isolation.

Les aides de l’État pour la rénovation énergétique
Source : Shutterstock.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici