Le béton est un matériau reconnu pour sa solidité, sa résistance, sa longévité et son étanchéité. Autant de qualités qui en font un choix parfait pour la construction d’une piscine.

Il s’allie avec tout type de revêtement et peut être modulé sous toutes les formes et dimensions souhaitées. Il n’est cependant pas sans inconvénient, notamment au niveau du prix et du temps de construction. Nous allons voir en détail tous les avantages de ce matériau, mais aussi ses limites.

C’est quoi une piscine en béton ?

La piscine en béton, généralement enterrée dans le sol, dispose d’une structure maçonnée permettant d’avoir un bassin d’un seul bloc, homogène et étanche. Ces qualités garantissent la solidité et la pérennité de la piscine.

Quelles sont les caractéristiques d’une piscine en béton ?

On choisit le béton pour sa solidité, mais aussi parce que ce matériau permet de construire une piscine sur mesure. Il s’adapte en effet à tout terrain piscinable, rocailleux ou en pente. La structure d’une piscine en béton est monobloc, ce qui garantit la solidité et l’étanchéité du bassin.

C’est quoi une piscine en béton ?
Source : shutterstock.com

Vous avez le choix parmi plusieurs types de structure pour votre piscine en béton :

La structure semi-enterrée

Cette structure est pratique pour la construction d’une piscine avec un terrain en pente.

La structure en béton projeté dont la base est en ferraille

C’est sur cette partie que le béton sera projeté à haute pression pour former un radier. La technique vous permet de bien choisir la taille du bassin que vous souhaitez.

La structure en parpaing

Plébiscitée pour sa résistance, la structure en parpaing permet de construire une grande piscine. On l’utilise comme paroi du bassin.

La structure en béton coulé

Cette structure nécessite un renforcement par une armature de ferraille. Quatre étapes sont nécessaires pour sa mise en place : la pose du ferraillage du radier, le coffrage, le coulage du béton et la finition avec les revêtements.

Pourquoi choisir une piscine en béton ?

Le béton n’est certes pas le matériau le plus esthétique qui soit. Il séduit néanmoins particuliers et professionnels par ses nombreuses qualités, notamment l’étanchéité, la résistance aux intempéries et aux changements de température, la longévité…

Quelle est la durée de vie d’une piscine en béton ?

Construire une piscine en béton demande du savoir-faire et du matériel adapté. Il faut en outre être au fait des réglementations pour piscine, en l’occurrence le Plan d’occupation des sols de la commune où vous habitez. C’est pour toutes ces raisons qu’il est judicieux de confier les travaux à une équipe de professionnels. C’est la meilleure manière de tirer profit de tous les avantages de ce matériau.

Parmi ces avantages justement, il y a la durabilité. Une piscine en béton a en effet une durée de vie moyenne de 30 ans. Certes, elle coûte plus cher que d’autres types de piscine, mais c’est surtout un investissement sur du long terme. À titre de comparaison, une piscine à coque a une durée de vie moyenne de 15 ans. 

Pourquoi choisir une piscine en béton ?
Source : shutterstock.com

Quels sont les avantages d’une piscine en béton ?

Le béton est prisé de nombreux propriétaires et est souvent recommandé par les professionnels. Les avantages sont nombreux :

Piscine personnalisable

Vous pouvez littéralement façonner la structure de votre piscine selon vos envies et par la même occasion embellir votre jardin.

Pour apporter une touche plus esthétique, vous pouvez aménager une terrasse autour d’une piscine enterrée. Vous pouvez améliorer encore le rendu en rajoutant des mosaïques et des couloirs de nage, mais aussi renforcer l’étanchéité avec un liner.

Piscine résistante

Le béton est un matériau résistant aux changements de température et aux intempéries. C’est ce qui en fait un choix pratique pour la construction d’une piscine enterrée. Le bassin est d’ailleurs conçu pour durer pendant une bonne trentaine d’années en moyenne.

Piscine originale

Le béton vous permet de choisir les courbes qui vous plaisent. Que vous souhaitiez avoir une piscine rectangulaire, ovale ou ronde, votre entrepreneur peut la réaliser sans difficulté. Vous voulez avoir une piscine à débordement dotée d’escaliers ou de différents niveaux de profondeurs ? Tout est réalisable du moment que vous faites appel à des professionnels. 

  • Le béton, en somme, permet d’avoir une piscine sur mesure, peu importe la taille de votre extérieur.
  • Et enfin, une piscine en béton ajoute de la valeur à votre habitation au cas où vous envisagez de la vendre dans le futur.

Quels sont les inconvénients d’une piscine en béton ?

Avoir une piscine en béton est une chance pour de nombreux propriétaires. Ce type de bassin n’est cependant pas sans inconvénient.

1. La durée relativement longue de la construction

C’est l’un des principaux désavantages de la construction d’une piscine en béton. Les travaux prennent généralement entre huit à douze semaines. Cela s’explique par le fait que le chantier comprend différentes étapes aussi chronophages les unes que les autres :

  • La création de la piscine ;
  • Le terrassement et le drainage ;
  • Le coulage du béton qui peut mettre jusqu’à un mois pour sécher ;
  • L’installation des câbles et autres éléments de la piscine.

2. L’entretien de la piscine

Le béton est certes plébiscité pour sa solidité, il n’empêche qu’il peut se fissurer avec le temps. Ce type de piscine requiert donc un entretien aussi régulier que coûteux.

3. Les démarches administratives

Si vous comptez construire une piscine en béton couvrant une surface de plus de 100 m², vous devez demander un permis de construire. Cette démarche est donc à prendre en compte dans la planification des travaux. À noter cependant que les fabricants de piscines proposent souvent de prendre en charge eux-mêmes l’obtention des autorisations nécessaires pour commencer l’ouvrage.

Quels sont les inconvénients d’une piscine en béton ?
Source : shutterstock.com

Quel est le prix d’une piscine en béton ?

Construire une piscine en béton est un investissement important. Il est important que vous vous lanciez dans un tel projet en parfaite connaissance de cause.

Le coût de la piscine dépend de plusieurs éléments :

Le mode de construction de la piscine

Le coût varie selon que la structure est en parpaing, en béton projeté ou encore en béton coulé avec panneaux.

La taille de la piscine

La longueur et la larguer du bassin influent sur le prix de celui-ci. Il en va de même pour la forme, la profondeur, mais aussi certaines particularités comme la présence d’escaliers ou de différents niveaux de profondeur.

Le revêtement d’étanchéité

Plusieurs choix s’offrent à vous : PVC, liner, carrelage, mosaïque enduit ou encore résine polyester.

  • Le système de filtration
  • Les diverses options

Piscine à débordement, couloirs de nage, système d’éclairage… ce sont quelques-unes des options qui peuvent faire grimper le prix de la piscine.

Les matériaux utilisés pour la structure de la piscine

Pour ce projet, le budget estimatif moyen est compris entre 25 000 à 30 000 euros. 

  • Une piscine en parpaing coûte au minimum entre 20 000 à 25 000 euros ;
  • Une piscine en béton projeté est estimée à 30 000 euros, mais peut coûter jusqu’à 40 000 euros ;
  • Le coût d’une piscine en béton coulé est estimé à 25 000 euros, mais peut aller jusqu’à 30 000 euros.