En ville ou en périphérie, la possession d’un jardin est devenue presque incontournable. C’est un espace de vie supplémentaire que chaque famille apprécie. Pour mener à bien son projet de jardin, il faut commencer par un plan. Chaque leçon vous permettra d’avoir des astuces pour aménager correctement votre jardin.

7 étapes pour aménager votre jardin

Vous voulez créer votre coin de paradis dans votre jardin et vous ne savez pas comment vous y prendre ? Retrouvez dans cet article comment aménager son jardin.

Faire un plan de votre jardin

Pour réussir son projet de jardin, la réalisation d’un plan est indispensable. C’est une étape cruciale en particulier pour un petit jardin. Le plan permet de visualiser à l’avance tous les éléments nécessaires qui constitueront le projet. Avant toute chose, il faut faire un état des lieux pour établir la liste des aménagements du terrain. Il importe de tenir compte de sa forme et de son orientation.

Pour réaliser un travail net, il est nécessaire de prendre les dimensions du terrain où aménager son jardin. Ensuite, il importe de transcrire les différentes mesures sur un papier millimétré. Une fois ceci terminé, il convient d’utiliser de la couleur et des formes pour distinguer les éléments distinctifs et avoir un aperçu du rendu final.

S’adapter au terrain

La réalisation du plan doit être effectuée en tenant compte des spécificités du terrain. À titre d’exemple, l’aménagement d’un terrain en pente n’est pas pareil à celui d’un terrain plat. Une surface en pente requiert un travail plus considérable, car il faudra créer des terrassements pour installer les coins détente ou repas.

La forme du terrain influe également sur le choix des plantes. Pour obtenir un jardin harmonieux, il ne doit pas y avoir d’énormes différences de taille entre les diverses végétations. En hauteur, il faut choisir des petites plantes pour ne pas marquer davantage la dénivellation.

Que faut-il planter ?

Que ce soit un jardin d’ornement ou un jardin potager, le choix des plantes dépendra de vos goûts. Il ne faut pas oublier de donner du relief en choisissant des plantes diversifiées : arbustes, plantes grimpantes, fleurs de petites tailles tout peut y être.

Pensez à connaitre la taille adulte de vos plantes pour leur laisser l’espace requis à leur croissance. Pour avoir une base où travailler, certains paysagistes encouragent les amateurs à choisir des plantes persistantes et colonisantes. Ces variétés sont faciles à entretenir et se plantent sur n’importe quel type de sol.

Pour les jardins potagers, le choix dépend de la saison. Pour ne pas se tromper, il suffit de consulter les calendriers culturaux de la région. Ils renseignent sur les types de légumes à planter suivant les mois, et en particulier la date de semis.

Quel mobilier ?

Le choix du mobilier de jardin dépend en premier lieu de l’espace disponible. Il faut avoir une idée précise et les dimensions disponibles avant de parcourir les magasins spécialisés. En suivant à la lettre votre plan initial vous aurez déjà établi l’emplacement de mobilier. Il suffit par la suite de connaitre la surface disponible et par conséquent les dimensions des meubles.

Suivant l’utilisation de votre espace extérieur, vous pouvez investir dans un salon de jardin pour partager une bière avec les amis. Un transat pour le bain de soleil, ou une salle à manger d’extérieur pour un barbecue sont aussi les bienvenus.

L’achat d’un mobilier étant un investissement conséquent pour aménager son jardin, il faut s’orienter vers des matériaux durables qui résistent aux intempéries. À savoir que le bois requiert davantage d’entretien que le métal même s’il est plus classe et cosy.

Définir des espaces de détente

Le jardin est composé généralement par des massifs, le coin repas, la pelouse, des haies et des espaces de circulation. Étant donné qu’il a aussi pour vocation la détente, il faut aménager un espace dédié à cet effet. Ce coin est relié à la maison par l’allée de jardin.

Le coin détente doit être délimité par l’emplacement des mobiliers comme le salon. Il peut être placé directement sur la pelouse ou aménagé sur une terrasse. Si le jardin est de grande envergure, le propriétaire a la tout le loisir d’y d’installer un chalet ou une pergola. Le coin détente est généralement agencé dans une zone d’ombre et sur une surface plane.

Optimiser l’espace

Pour jouir au maximum des potentiels de son jardin, il faut exploiter chaque espace. Il faut rentabiliser la surface existante. Les bordures du jardin peuvent être ornées de plantes grimpantes qui donnent de l’allure et abritent des regards des voisins.

Pour créer l’illusion de profondeur, il faut jouer sur les tailles des fleurs de jardin. Il est également possible de profiter d’un terrain en pente pour aménager son jardin en estrade.

À défaut de créer et d’entretenir un énorme potager, vous pouvez vous orienter vers la création d’un jardin bio. Pour ce faire, optez pour des plantes que vous pouvez utiliser dans le quotidien.

Vous pouvez profiter des allées pour jouer sur les revêtements : gazon, galet, bois…

Créer des zones d’ombre

Si les grands arbres vous manquent pour créer naturellement de l’ombre, il existe des astuces et des méthodes abordables. Le parasol est le plus classique, il se décline de toute les tailles dans le commerce. Il présente l’avantage d’être facile à ranger. L’abri pergola offre une solution bien plus durable et permet par la même occasion de s’abriter en cas d’averses.

Pour les jardins qui possèdent une terrasse devant la façade, vous pouvez choisir le store. Il se plie et se déplie à volonté suivant vos besoins. Plus dans la tendance actuelle, les voiles d’ombrages offrent plus de charme et de couleur à votre jardin. Attention toutefois à bien l’installer en tenant compte de l’orientation du soleil pour pouvoir en profiter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici