Le jardin sec, par définition, ne nécessite aucun arrosage, mise à part la première année. Ce type de jardin est parfait pour les jardiniers pressés. Les atouts de ce jardin sont nombreux, c’est pourquoi les jardins secs séduisent les particuliers. Comment faire son jardin sec ? Quels sont les styles les plus esthétiques ?

Quels sont les atouts d’un jardin sec ?

Le jardin sec compte plusieurs avantages :

  • l’arrosage n’est pas nécessaire (sauf la première année)
  • il est adapté aux régions venteuses et arides
  • les plantes supportent les grosses chaleurs
  • il est facile à aménager
  • les plantes adaptées au jardin sec sont généralement très résistantes et exigent peu de soin
  • on n’a pas besoin de produit traitant

Il faudra cependant bien penser à arroser les plants tous les 15 jours le premier été pour favoriser l’enracinement. Lors du premier hiver, vous devrez également apporter de l’eau à vos plantes à raison d’une fois par mois. Enfin, ce qui va définir le succès de votre jardin, c’est bel et bien le choix des plantes pour le jardin sec.

Comment préparer son terrain pour faire un jardin sec ?

Vous êtes en plein aménagement de votre jardin et vous avez décidé d’opter pour le jardin sec. Il y a trois points à étudier, en plus du choix des plants :

  • Quand réaliser le jardin sec : pour concevoir votre jardin, il faudra mettre la main à la pâte dès l’automne. C’est la saison la plus propice pour ce type de jardin. Les sols sont encore chauds et aident à l’enracinement, sans oublier les pluies qui vont apporter un supplément hydrique. En hiver, les plantes vont vivre au ralenti et auront le temps de bien s’enraciner.
  • Quel sol : la nature de votre sol ainsi que l’exposition sont des facteurs fondamentaux. Votre sol ne doit pas être trop riche et il doit être exposé au sud. Les plantes adaptées au jardin sec vont pourrir si le sol est trop humide. Si vous vivez dans une région humide, disposez du sable de rivière pour bien drainer votre sol.
  • Les soins de départ : pour un jardin sec qui évolue favorablement, les gestes à apporter dès le début sont primordiaux. Vous devrez désherber le terrain manuellement et si besoin, disposez une couche de géotextile pour ne pas être colonisé par les mauvaises herbes. Installez de préférence un système d’arrosage au goutte-à-goutte.
  • Quelles plantes pour un jardin sec : les arbustes, plantes vivaces arbustives (romarin, lavande, sauge, thym), les plantes vivaces (achillée, bulbine, agapanthes, gaura) et les graminées (miscanthus, pennisetum, fétiques, stipa) sont des plantes parfaites pour concevoir votre jardin sec.

Les 3 plus beaux styles de jardin secs

En plus d’être économique, respectueux de l’environnement et facile à entretenir, le jardin sec est joli. Avec l’aménagement adéquat, on peut vite le transformer en havre de paix et en coin détente. Voici les 3 plus beaux styles de jardins secs.

Le jardin japonais

Le jardin sec minéral japonais (“Kare-sansui”), c’est un jardin zen, où le minimalisme est de mise. L’épure est totale, il suffit de poser des pierres dans du sable, quelques plantes résistantes aux zones arides et un tapis pour contempler le tout et méditer. Optez pour des plantes graphiques comme les fougères économes en eau (cheilanthes tomentosa, aspleniulm trichomanes), ou des chardons ornementaux. Ajouter un bambou Distichus, un conifère sous forme de nuage ou un cyprès. Enfin, plantez un érable du Japon pour un jardin très typique.

Le jardin méditerranéen

Le jardin méditerranéen respire le sud ! On opte pour des succulentes comme des Echeveria Cerise, une coriace joubarbe, ou l’arbustive Aeonium arboretum (chou en arbre). Pour plus de couleurs, vous pouvez planter une ficoïde qui propose une floraison fushia. Pour une silhouette graphique, rien de tel qu’un agave havardania. Complétez votre jardin sec avec des plantes aromatiques comme le thym, le romarin, la sauge, la lavande, le laurier, la sarriette et l’origan. Enfin, pour un jardin 100 % méditerranéen, misez sur des arbres emblématiques : olivier, figuier, cyprès de Florence, palmier chanvre, ou un pin parasol si vous avez de l’espace.

Le jardin désertique

Si vous aimez l’ambiance désertique, le choix des plantes est simple. Pour commencer, choisissez des cactus avec des feuilles différentes et des fruits colorés. Dans le cas où vous désirez miser sur la simplicité, nous vous conseillons de former un groupe de cactus oursin (boule recouverte d’épines dorées). Pour compléter votre jardin désertique, plantez un palmier bleu du Mexique. Le yucca fait partie des plantes emblématiques des jardins désertiques qu’il soit sous forme de plante vivace ou d’arbustive. Votre jardin est grand ? Choisissez l’arbre de Josué. Pour un yucca sans tronc, préférez le yucca Golden Sword. S’il vous reste encore de l’espace, agrémentez vos plantations avec des agaves Americana variegata ou des agaves Blue Glow. Enfin, pour parfaire l’ensemble, vous avez la possibilité d’installer un habillage de sol. L’azorelle est une plante à croissance lente et autofertile qui formera un coussin dense et résistant pour votre sol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici