468views

Un petit jardin doit être bien aménagé pour procurer du bien-être. Que ce soit dans le choix du mobilier ou dans l’agencement de l’ensemble, il faut faire en sorte de rentabiliser chaque centimètre carré.

Installer du mobilier modulable

Malgré la surface exigüe que propose un petit jardin, il est possible d’installer du mobilier, à condition de bien le choisir. Les petits jardins ont l’avantage d’être cocooning, un concept très en vogue ces dernières années.

Choisir du mobilier pliable

Un petit jardin n’interdit pas la mise en place d’un coin-repas. Pour ne pas encombrer l’espace, il suffit d’installer du mobilier modulable. Les chaises et tables pliantes se déplacent suivant vos envies et permettent de libérer de l’espace au besoin. Pour créer un coin détente, une chilienne pliante permet de profiter du bon temps et se range en deux temps trois mouvements.

Pourquoi pas des mobiliers multifonctions ?

Les coffres de jardin servent à la fois de rangements (pour les coussins, les plaids…) et d’assises. Ils peuvent arborer différents design, respectant ainsi le thème de votre petit jardin. Les coffres en bois sont parfaits pour un jardin japonais, tandis que les modèles en fer se prêtent davantage à un style plus contemporain.

Il existe des versions tabourets qui possèdent également des compartiments de rangement. Ils sont confortables et utiles pour stocker vos outils de jardinage. Pour aménager une terrasse de jardin, les coussins d’assise sont à privilégier. Les meubles en bambou rehaussent le côté nature d’un jardin bio.

Installer du mobilier modulable

Mobilier mini pour un confort maxi

Pour dégager de l’espace au sol, la table pour huit personnes n’est pas adaptée. Vous pouvez en revanche investir dans une petite table avec quelques chaises et des coussins à poser directement par terre. Rien de mieux pour donner un aspect convivial à vos moments passés en famille !

Planter des arbustes

Les propriétaires de petit jardin pensent qu’il est impossible d’intégrer les arbustes dans leur aménagement. Or, il suffit de bien les prévoir en tenant compte de leur croissance. En effet, il est important d’envisager leur taille à l’âge adulte.

Choisir des arbustes nains

Aménager son jardin demande une certaine connaissance des plantes pour ne pas se retrouver avec un grand arbre après quelques années. Pour ne pas vous tromper, il vous suffit d’observer la taille de la jeune pousse. Si celle-ci mesure 5 cm, elle fera environ 50 cm après 10 ans.

Dans d’autres cas, il faut choisir un arbuste qui supporte le taillage afin de limiter sa croissance. L’Emerald Gaiety est un bon exemple. Certaines espèces ont une taille constante comme la fétuque bleue qui s’arrête de pousser à 15 cm.

Les critères à prendre en compte

Une fois la taille à l’âge adulte connue, il est temps d’envisager l’emplacement. Selon le Code civil, les arbres de plus de 2 mètres de haut sont à planter à 2 mètres de la propriété voisine.

Le feuillage de votre arbuste aura une incidence sur les plantes qui sont autour. Ainsi, s’il est dense, prévoyez des fleurs de jardin ou des plantes qui supportent l’ombre.

Il faut également tenir compte de la question de l’entretien. Si vous n’avez pas beaucoup de temps ou si vous n’avez pas la main verte, choisissez des espèces qui ne nécessitent pas d’entretien régulier.

Planter des arbustes

Penser verticalité

La verticalité permet de casser la linéarité d’un petit jardin. Pour un bon aménagement, il ne faut pas se contenter de la surface disponible. Vous pouvez créer un mur végétal au fond de votre jardin pour profiter de la verticalité.

Vous pouvez masquer les clôtures à l’aide de plantes grimpantes comme le chèvrefeuille ou Japonica sinensis. C’est une espèce qui s’adapte à toutes les expositions. En période de floraison jusqu’en septembre, vous pouvez profiter de ses fleurs rouge carmin et jaune pâle.

Si vous possédez un balcon, pourquoi ne pas adopter la clématite piilu ? Cette plante grimpante à fleurs bicolores rose embellira votre pergola et servira d’abri végétal. De plus, elle vous protégera du vis-à-vis. Pour être à l’abri des regards indiscrets, adoptez des arbres fastigiés, hauts et étroits.

Jouer avec les perspectives

Pour donner de la grandeur à un petit jardin, pourquoi ne pas jouer sur les perspectives ? Profiter des différents niveaux proposés par le terrain permet d’augmenter les points visuels.

Ce type d’aménagement permet de diversifier les cultures et de créer une biodiversité unique. Sur les différents niveaux, optez pour des plantes à feuillages persistants pour avoir un jardin bien garni toute l’année.

Pour accentuer l’effet de profondeur, préférez des plantes ou fleurs de couleur vive en premier plan et de couleur sombre à l’arrière-plan.

Enfin, si le mur végétal ne vous convient pas, vous pouvez installer des plantes à hauteur élevée pour donner une sensation de grandeur.

Jouer avec les perspectives

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici