Pour un petit ou un grand jardin, l’allée est indispensable pour circuler librement. L’aménagement est facile à réaliser si on connaît les bonnes astuces. En plus de son rôle fonctionnel, l’allée de jardin a aussi une importance esthétique.

Comment créer une allée de jardin facilement ?

L’agencement d’une allée de jardin prend en compte la surface disponible, mais également le style de l’extérieur.

À quoi sert l’allée de jardin ?

L’allée de jardin est utile pour circuler à l’extérieur sans se salir en temps de pluie et sans abîmer la pelouse et les fleurs. Elle permet de relier les différents éléments constitutifs de l’espace vert. Celui-ci peut être composé d’un coin repas ou détente, un potager, un garage, etc.

Selon la disposition de votre maison, l’allée peut unir directement le garage à votre jardin, le logement au jardin ou les deux. S’il s’agit d’un accès au garage depuis le trottoir, un aménagement carrossable est à prévoir. Cela permettra à la voiture de se déplacer. La circulation à l’intérieur du jardin sera assurée par les allées piétonnes, qui peuvent être secondaires ou principales.

L’allée piétonne et l’allée carrossable

Pour une allée carrossable fonctionnelle, il faut respecter une largeur de 3 à 4,5 m permettant le passage d’une voiture. Cet aménagement servira également de zone à manœuvre. Pour faciliter l’évacuation de l’eau, il faut respecter une pente d’au moins 2,5 %.

La taille de l’allée piétonne dépendra de celle du jardin et de son usage. Généralement, une largeur de 1 m doit être respectée. Pour les passages en bordure de maison, il faut prévoir 1,5 m. Pour une allée de circulation dans le jardin ou dans un potager, une largeur de 60 à 80 cm est suffisante. Le tracé épouse la forme de l’extérieur qui peut être sinueuse ou droite.

Comment créer une allée de jardin facilement ?

Quel revêtement de sol pour votre allée de jardin ?

Le choix du revêtement de sol donne l’esthétique de l’allée de jardin. Il ne faut pas le négliger, car il doit également être stable et durable dans le temps.

Du gravier

Le gravier constitue le revêtement le plus économique et le plus simple d’installation pour aménager son jardin. Si vous avez l’âme d’un bricoleur, vous pouvez réaliser les travaux vous-même. Il existe divers coloris qui s’adaptent très bien à tous les styles de décoration. Ce matériau résiste aux caprices de la météo. L’entretien le plus important est le désherbage.

Quel revêtement de sol pour votre allée de jardin ?
Source : Shutterstock.com

Du bois

L’usage du caillebotis est le plus fréquent, car il est très facile à poser. Le bois doit être protégé contre l’humidité pour une question de sécurité et pour qu’il ne pourrisse pas. En effet, une fois mouillé, il devient glissant. L’utilisation du bois propose un style naturel et chaleureux. La dernière tendance propose d’utiliser les rondelles de bois. Très faciles à mettre en œuvre, il suffit d’aligner celles de tailles régulières côte à côte dans l’allée de jardin.

Du béton

Le béton permet d’obtenir une finition bien nette pour votre allée de jardin. Plus cher à poser, il s’adapte facilement à tous les sols et arbore des styles variés. Pour calculer la quantité de béton nécessaire à votre projet, il est impératif de dresser un plan. La largeur, la longueur et l’épaisseur de l’allée donnent le volume nécessaire en ajoutant une marge de 10 %.

Pour les plus téméraires, il est possible de réaliser soi-même du béton imprimé en utilisant un moule. En plus d’être très agréable à regarder, c’est une méthode facile à mettre en place.

Des pavés

Concernant le pavé, il propose un style rustique. Il en existe trois types : en pierre naturelle, reconstituée ou en béton. Les pavés en pierre naturelle sont les plus appréciés pour leurs aspects chaleureux. Pour donner du charme à votre allée de jardin, il suffit de jouer sur leurs dispositions. Vous pouvez les agencer, soit horizontalement, soit verticalement.

La pose de pavés peut se faire sur un lit de sable scellé, sur une chape ou collé. Ce type de revêtement nécessite un entretien régulier pour éviter les mousses, les lichens et les mauvaises herbes.

De la pierre

Pour les jardins zen du style japonais, l’allée de jardin en pierre est l’idéal. Ce matériau peut également donner une apparence plus moderne s’il est découpé en forme géométrique. Il est fonctionnel, car il se préserve des intempéries. Pour réduire le coût des travaux, les pierres de récupération sont plus abordables.

Vous pouvez utiliser des matériaux de différentes tailles pour obtenir un motif original et décalé. L’utilisation de la pierre de taille régulière, comme les dalles, permet d’obtenir un effet moderne.

Quel revêtement de sol pour votre allée de jardin ?
Source : Shutterstock.com

Faut-il planter des fleurs le long de votre allée ?

Pour donner de l’élégance à une allée de jardin, choisir le bon matériau de revêtement n’est pas suffisant. Vous pouvez également cultiver des plantes sur son long. Et pourquoi ne pas réaliser une arche fleurie ?

Fleurir une allée : le choix des espèces

Le choix des espèces dépend de plusieurs critères, dont le type de sol, l’exposition au soleil et le climat. Les plantes au port bien déterminé évitent le taillage régulier. Il faut éviter les variétés envahissantes en plaçant des barrières anti-rhizomes.

Les allées plus grandes permettent de choisir des fleurs de jardin étalées ou qui débordent largement. Il faut faire en sorte de varier les espèces pour profiter le plus longtemps possible de la floraison.

Les espèces les plus utilisées

Les fleurs les plus prisées pour border une allée de jardin sont le dahlia, les fuchsias et la capucine. Le premier a une taille moyenne de 60 à 80 cm et fleurit au mois de juillet. Une alternance de fuchsia de différents feuillages est très agréable à regarder. Ces plantes sont très vigoureuses et supportent le gel. La capucine naine, par contre, fleurie tôt en saison et durant tout l’été.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici