Avoir de belles fleurs, c’est du travail ! Avant d’assister à la floraison, il faut bien sur semer des fleurs. La première étape consiste à préparer la terre. Puis, vous devrez choisir votre technique de semis. Enfin, vient le moment de la sélection du type de fleurs à planter. Voici le détail de ces 3 étapes pour semer vos fleurs sereinement.

Préparer sa terre

Pour préparer votre terre, la première étape consiste à bécher votre sol. Pour cela, vous devrez retourner votre terre au printemps, sur 10 à 20 centimètres de profondeur à l’aide d’une bêche ou d’une fourche. Le sol sera ainsi aéré et débarrassé des cailloux et des mauvaises herbes. Lorsque votre terre est saine, il est temps de la nourrir. Un sol fertile est bien plus propice à la culture de plants. Comment nourrir votre terre ?

Il suffit de mélanger un peu de terre avec du compost et des engrais naturels qui contiennent de l’azote, du phosphore et du potassium (marc de café, eau de cuisson, coquilles d’œufs, infusion de compost ou de gazon coupé). L’engrais doit être choisi avec soin, en fonction de votre type de sol et des fleurs que vous allez planter.

Il ne vous reste plus qu’à ratisser le sol pour l’aplanir et retirer les mauvaises herbes restantes. Votre terre est prête pour accueillir les semis. Si la période est propice, il est temps pour vous de semer des fleurs.

Choisir une technique de semis

Le semis, c’est la technique la plus économique pour avoir un grand nombre de plantes. Savez-vous où vous fournir en graines pour vos semis ? Aux premiers abords, on a tendance à aller les acheter en magasins spécialisés. Sachez que pour faire des économies, vous pouvez obtenir des graines gratuites directement chez les producteurs locaux, dans les grainothèques, ou même dans votre jardin ! Maintenant que vous êtes prêt à planter vos fleurs, voici les trois techniques de semis.

Semis en ligne

Le semis en ligne ou en rayon est une technique courante qui permet de laisser de la place entre chaque rangée lorsqu’on souhaite semer des fleurs. Le désherbage est facilité, ainsi que les travaux d’éclaircissage. Par ailleurs, récolter ses graines est plus simple. Vous pouvez répartir les graines à la main ou avec un semoir, après avoir tendu un cordeau d’un bout à l’autre de la ligne à semer. Au niveau de la profondeur, la règle est basique : on double ou on triple la taille de l’épaisseur de la graine pour évaluer le volume de terre. Pour semer vos graines plus facilement, vous avez la possibilité d’opter pour des graines en ruban.

Semis à la volée

Les graines peuvent être semées “à la volée”. On les projette régulièrement sur la surface à ensemencer en faisant un geste large et circulaire. Ce type de semis est idéal pour les fleurs annuelles non grimpantes. Si les graines sont très fines, nous vous conseillons de les mélanger avec un peu de sable pour facilité l’ensemencement. 

Semis en poquets

Il s’agit d’une technique manuelle pour semer les graines. Généralement, on place 4 à 8 graines par trou de 4 cm creusé avec un bâton ou une pointe. On recouvre le paquet de graines et on tasse la terre avec le pied. L’espacement entre les trous varie et est compris entre 10 et 40 centimètres.

Sélectionner un type de fleurs et respecter sa période de semis

Le calendrier potager sert à savoir quand planter ses fruits et légumes. Lorsqu’on désire semer des fleurs, il est tout aussi important de connaître les périodes de semis en fonction des types de fleurs : fleurs vivaces, fleurs annuelles et fleurs bisannuelles. À cette fin, n’hésitez pas à consulter un calendrier des semis de fleurs.

Fleurs vivaces

Une fleur vivace est une fleur à souche pérenne. Ces plantes à herbacée refleurissent chaque année. La plupart des fleurs vivaces doivent être plantées entre le printemps et l’été (avril à juillet). Toutefois, certaines espèces ont besoin de froid pour s’enraciner correctement et on peut faire ses semis entre septembre et mi-octobre. Le climat de votre région est un facteur primordial pour choisir votre période de semis. Vous devrez donc prendre en compte la variété des fleurs et le climat de votre lieu d’habitation. 

Fleurs annuelles

Les plantes annuelles sont des plantes à fleurs qui donnent des fruits. Elles fanent en moins d’un an et survivent d’année en année grâce à leurs graines. Le cycle végétatif est de douze mois maximum (de la germination depuis une graine jusqu’au dépérissement avec la production de semence). À l’inverse des fleurs vivaces, les fleurs annuelles nécessitent un réensemencement à chaque printemps, étant donné qu’elles meurent durant l’hiver à cause des conditions climatiques défavorables. Quelques exceptions, les plantes pseudo-annuelles, complètent leur cycle en une saison, mais survivent à l’hiver grâce à des tubercules ou des bulbes. 

Fleurs bisannuelles

Les fleurs bisannuelles ont un cycle de vie court. Généralement semées au printemps ou en été, elles donnent des fleurs durant l’été, donnent des graines et périssent rapidement. La bonne période pour semer des fleurs bisannuelles est le mois de juin et juillet, jusqu’au début du mois d’août. Néanmoins, la plantation définitive s’effectue plus tard, en automne ou en hiver ou bien plus tôt, au printemps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici