Une maison passive renvoie à un type de construction particulier assis sur une consommation d’énergie très faible. En plus d’être économe en énergie, ce logement a également l’avantage d’être moderne, modulable et respectueux de l’environnement. Cela explique pourquoi il gagne de plus en plus du terrain sur le marché de l’immobilier. Toutefois, ce type d’habitation doit répondre à certaines normes et réglementations avant d’être qualifié de « passive ». Si vous envisagez d’investir dans ce type de bien immobilier, il faudra prendre en considération quelques éléments importants.

Pourquoi investir dans une maison passive ?

Une maison passive est un logement conçu ou aménagé de façon à répondre aux exigences environnementales actuelles. Les habitats classiques sont en effet pour la plupart énergivores. Le concept « passif » vise à réduire la consommation énergétique de l’habitation en limitant au maximum l’utilisation des dispositifs tels que le chauffage, le climatiseur, etc. Pour atteindre cet objectif, vous pouvez passer par le site Cordhomme-bois.fr pour faire appel à une entreprise générale du bâtiment.

Celle-ci mettra à votre disposition une équipe de professionnels tous corps d’état (plomberie, peinture, maçonnerie, électricité…) pour accompagner dans les travaux. Beaucoup de personnes font son éloge parce qu’ils estiment qu’elle affiche une haute efficacité et qu’elle permet de faire des économies non négligeables. En hiver, le logement exploite la chaleur émise par le soleil, les usagers ainsi que les appareils électroménagers. Ce qui permet de réduire les frais mensuels de chauffage.

De même, les maisons passives sont si performantes qu’elles n’ont pas besoin de recourir à la climatisation pour assurer le confort des résidants en été. De plus, grâce à l’isolation thermique, l’habitat est en mesure de conserver la fraîcheur en été et la chaleur en hiver. En revanche, sa construction fait plus dépenser que la construction d’une maison neuve classique (en moyenne 20% d’écart), mais les bénéfices sont durables.

Enfin, investir dans une maison passive, c’est réaliser une action écoresponsable. Grâce à son fonctionnement axé essentiellement sur l’utilisation de la chaleur du soleil et des systèmes de chauffage respectueux de l’environnement, la consommation en énergie est diminuée pour le bonheur des habitants et de la planète.

maison passive

3 éléments à prendre en compte pour investir dans une maison passive

La construction passive se concentre sur les questions d’échange énergétique avec un choix d’équipements rationnel. Avant d’investir dans ce type de logement, il est nécessaire de respecter certaines normes.

Examinez les critères techniques

L’une des particularités de la maison passive est qu’il s’agit d’un logement ayant une excellente isolation. Pour ce fait, il faut porter une attention particulière aux ponts de transmission thermique. Ce sont les passages d’air froid qui créent la baisse de la température à l’intérieur de votre maison. En matière d’isolation, toutes les parois (murs, toiture, sols, fenêtres…) doivent bénéficier d’un niveau de performance énergétique optimal.

Les travaux de menuiserie ainsi que les vitrages doivent être qualifiés afin de favoriser l’étanchéité à l’air. C’est pour cela qu’il est nécessaire de disposer d’un système de ventilation efficace pouvant renouveler l’air. De cette façon, vous pourrez vivre dans une atmosphère saine. De plus, la maison passive peut s’abstenir d’un chauffage principal. Cela peut paraître impossible, mais ce n’est pas le cas.

C’est en effet une maison très bien isolée et dépourvue de ponts thermiques. Ce qui lui permet de maintenir la chaleur interne. Il faut néanmoins envisager une solution d’appui complémentaire pendant les périodes intenses de froid. Cet outil dépendra du type de maison passive dans laquelle vous souhaitez investir. Comme solution, vous pouvez opter pour de petits radiants et un poêle à bûche. Il faudra veiller à ce que la régulation et le dimensionnement de l’appareil correspondent aux exigences d’une maison passive.

Une autre raison pour laquelle une maison passive peut s’abstenir de chauffage est qu’elle peut être équipée d’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) double flux. Le principe de système est assez simple. L’air entrant est conduit vers un échangeur de chaleur. Par la suite, l’air réchauffé est réparti à l’intérieur des pièces de vie. Parallèlement, l’air vicié issu des pièces de service est éjecté vers l’extérieur.

Évaluez le coût de construction

La construction d’une maison passive implique différents frais qui sont liés à l’étude thermique, au contrôle de qualité des matériaux, aux travaux d’isolation, à la menuiserie, à la VMC double flux… Au regard de ces éléments, il est clair que ce type de logement coûte plus cher qu’une maison ordinaire. Cependant, vous serez heureux de savoir que ce coût exorbitant a été revu à la baisse ces dernières années. Ceci est dû aux avancées technologiques et aux nombreux constructeurs formés aux nouvelles technologies. Il faudra ainsi disposer en moyenne d’un budget de 10 à 15% de plus que pour les maisons RT 2012.

Vérifiez les compétences du constructeur

Recourir aux services d’un constructeur professionnel est quasi obligatoire pour une maison passive. Celui-ci pourra vous accompagner dans la réalisation des plans et de la conception de votre projet de logement. Il sera présent du début jusqu’à la fin des travaux. Pour éviter les mauvaises surprises, assurez-vous que le constructeur soit fiable et compétent.

Il doit maîtriser le concept pour être en mesure de bien gérer le projet. Un test de label se fait pour accepter le statut de maison passive. Lors des travaux, il doit veiller à chaque étape au respect des normes en vigueur. À titre d’exemple, votre constructeur devra observer les règles en ce qui concerne le vitrage, la toiture, l’isolation du logement, etc. Pour y arriver, il doit être suffisamment compétent et expérimenté pour vous aider à choisir le terrain approprié pour réaliser la construction. Il doit être qualifié pour son travail et être attentif pour pouvoir anticiper vos besoins. Il doit également être capable de vous accompagner dans les démarches pour les dossiers administratifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici