Tombé en désuétude au début de 21e siècle, le papier peint, véritable icône de la décoration d’intérieur, revient en force depuis plusieurs années. Mais avec sa touche de renouveau, pas question d’être semblable aux anciens modèles. Les papiers peints modernes arborent de nouveaux motifs et matières, mais surtout : ils deviennent écologiques.

Qu’est-ce qu’un papier peint écologie et en quoi est-il avantageux ? Zoom sur le papier peint écologique de Papier Peint des années 70.

Un papier peint écologique : c’est quoi ?

Alors oui, aujourd’hui l’écologie s’invite partout. Alimentation, habillement, construction, l’écologie s’immisce également là où on l’attend le moins : dans la déco. Désormais, il est possible de répandre dans votre intérieur une ambiance cosy de façon éthique et respectueuse de l’environnement.

Un papier peint écologique : c'est quoi ?
Source : shutterstock.com

Qu’est-ce qu’un papier peint écologique ?

Un papier peint écologique est un papier peint dont la fabrication n’a pas été faite à partir de dérivés du pétrole ou d’autres produits polluants. Les fabricants de décorations, tapisseries et papiers peints prennent petit à petit des engagements pour produire des papiers peints éco-responsables, aussi beaux pour nos yeux que pour la planète. 

Quels sont les matériaux utilisés ?

Les matériaux utilisés et leurs origines déterminent si un papier peint est écologique ou pas.  Fabrication, peinture, impression ou colle pour la pose, chacun de ces matériaux à son importance. 

Pour la fabrication

La marque Papier Peint des années 70 fabrique une partie de ses papiers peints à partir d’un minimum de 60% de papiers recyclés.

Pour d’autres papiers peints, on retrouve des matériaux naturels qui sont principalement de la fibre ou des copeaux de bois. À cela s’ajoutent d’autres végétaux comme le bambou, le chanvre ou le sisal.

Pour la coloration

La plupart des papiers peints écologiques ne sont pas imprimés, mais sont dotés d’une monocouche de peinture. Ces peintures responsables évitent les solvants toxiques et additifs dangereux pour la santé.

Pour la coloration

On retrouve différentes peintures écologiques :

La résine naturelle

La peinture par résine naturelle désigne des pigments dilués dans de l’eau et liés entre eux grâce à des résines naturelles qui remplacent les versions synthétiques. La résine rend la peinture résistante à l’humidité et au temps.

La peinture à badigeon

Peinture de craie ou calcaire naturel, la peinture à badigeon est mélangée à de l’eau et liée à une colle. Très couvrante, elle offre une durabilité remarquable.

Peinture à l’huile de lin

Il est possible d’utiliser de l’huile de lin pur pour peindre un papier peint. Celle-ci est pressée à froid et se trouve tout simplement mélangée à des pigments naturels. Peinture principalement dédiée au bois, elle offre une tenue unique et une respirabilité appréciée.

Peinture au silicate

Le silicate de potassium est un liant obtenu à partir de quartz et de potasse. L’intérêt de cette peinture réside dans ses capacités anti-microbiennes, fongicides et une adhérence définitive sur une surface minérale.

Pour la colle

Dernier élément, mais pas des moindres, la colle. Une pose chimique est nocive à la fois pour l’environnement, mais également pour la pollution chimique à l’intérieur de l’habitat. La colle peut être désormais obtenue à partir de composants écologiques.

La méthylcellulose est une poudre mélangeable à l’eau et obtenue à partir de la fibre de bois. Elle est utilisée pour une pose saine et éthique, exemptée de résines synthétiques.

Les différents types de papiers peints écologiques

Les différents types de papiers peints écologiques
Source : shutterstock.com

Le papier ingrain

Le papier ingrain est un papier peint qui est fabriqué à 80% de papiers recyclés. Il est le papier peint le plus écologique existant et se trouve doté d’une texture particulière, grâce à des copeaux de bois intégrés aux couches de papier.

Le papier traditionnel

Les papiers peints écologiques traditionnels de Papier peint des années 70  sont composés d’au moins 60% de papiers recyclés. Non imprimés, ils sont peints en monocouche, mais sont traités quelques fois au formaldéhyde pour éviter l’absorption de l’humidité et les rendre plus résistants.

Le papier naturel

Le papier peint écologique naturel est généralement constitué de matière première laminée comme des fibres de bambou, de jute ou de liège.

Le papier intissé

Le papier peint intissé est un véritable atout pour le développement de l’innovation écologique. Cette technique a fortement évolué et offre aujourd’hui des papiers peints totalement naturels et même biodégradables.

Pourquoi opter pour ce type de papier peint ?

Un intérieur moins pollué

Si l’extérieur est pollué, l’intérieur des maisons connaît également cette pollution chimique. La cause : les produits nettoyants d’origine chimique, les tapis synthétiques, meubles ou papiers peints.

Nombre de papiers peints industriels comportent des particules volatiles que les habitants respirent sans s’en rendre compte. Opter pour un papier peint écologique garantit un intérieur sain et moins pollué.

Un procédé de fabrication écologique

Si les matériaux ont leur importance, le procédé de fabrication, lui aussi, impacte l’empreinte carbone du papier peint. Les fabricants éco-responsables s’attachent à garantir une production la plus écologique possible, en limitant au maximum la consommation d’eau et d’énergie, mais en optant également pour des matières premières originaires de cultures durables.