Le carrelage est un revêtement très facile d’entretien et qui se décline dans une large palette de variétés, s’adaptant à tous les styles de décoration et à toutes les pièces de la maison. Isoler sous un carrelage présente de nombreux avantages, financiers et énergétiques notamment. Intégrés à une rénovation énergétique totale de votre logement, vos travaux d’isolation sous carrelage vont grandement améliorer votre confort.

En quoi consiste l’isolation sous carrelage ?

L’isolation sous carrelage consiste tout simplement à poser un isolant sur le sol, puis à le recouvrir de carrelage. L’objectif étant d’assurer une isolation thermique ainsi qu’une isolation phonique efficaces. Dans le cas d’une rénovation énergétique globale de votre logement, il est intéressant d’isoler vos sols au même titre que vos murs, plafonds et combles. Le sol représente 5 à 10% en moyenne des déperditions de chaleur. L’isolation du sol sous carrelage présente de nombreux avantages :

  • une réduction des pertes de chaleur et des dépenses énergétiques de votre habitation qui ont pour conséquence une baisse de vos factures d’électricité (moins de chauffage l’hiver ou de ventilation l’été) ;
  • un meilleur confort thermique et acoustique : disparition de la sensation de froid venant du sol et du manque de fraîcheur l’été, température de la pièce plus homogène, bruits de pas amortis, etc. ;
  • l’isolant permet de contrer les inconvénients principaux du carrelage : froids l’hiver et chauds l’été ;
  • cette technique d’isolation thermique est peu coûteuse ;
  • le carrelage est un matériau très facile à entretenir, existant dans d’innombrables modèles, coloris et tailles. Il est donc à la fois pratique et esthétique.

Quelles sont les différentes techniques possibles ?

Les techniques d’isolation sous carrelage sont simples et au nombre de 2 :

  • collez un isolant sur le sol avant d’y poser le carrelage (poncez votre plancher avant de coller votre isolant) ;
  • créez une chape isolante qui sera recouverte de carrelage (choisissez un ciment allégé et assurez-vous de la résistance de vos planchers, à l’étage notamment).

La technique utilisée pour une isolation du sol dépend de : l’état actuel de vos sols, la superficie à isoler, votre budget, votre hauteur sous plafond, l’emplacement des ouvertures et évacuations. En effet, l’isolation sous carrelage peut faire monter votre sol de 1 à 8 cm. Attention, pour la pose d’un plancher chauffant, vérifiez que votre isolant soit compatible avec ce type de chauffage. En ce qui concerne le collage d’un isolant, vous le trouverez sous formes de plaques, dalles ou rouleaux, dans différents matériaux :

  • polystyrène extrudé : très bonnes performances thermiques et phoniques (le plus répandu dans ce genre d’isolation) ;
  • liège expansé : naturel et écologique, très bon isolant thermique, phonique et thermorésistant, qui protège également de l’humidité ;
  • mousse acoustique : parfaite pour l’isolation phonique ;
  • fibres de polyester : utilisées seules ou combinées dans une chape isolante composée de fibres naturelles (chaux ou chanvre par exemple).
Quelles sont les différentes techniques possibles ?
Source : shutterstock.com

Quand faut-il isoler sous un carrelage ?

Le meilleur moment pour isoler ses sols sous carrelage est sans hésitation lors de la construction d’une habitation neuve : vous pouvez installer une chape isolante facilement avant d’adapter et d’aménager votre intérieur à votre nouvelle hauteur sous plafonds. Isoler son son sol c’est s’assurer de profiter d’un confort thermique et acoustique pendant de nombreuses années dans sa maison.
L’autre moment le plus propice pour une isolation sous carrelage est lors d’une rénovation complète de votre isolation. En effet, isoler seulement vos sols ne suffit pas pour réaliser d’importantes économies d’énergie mais ça contribue tout de même à l’amélioration de votre confort thermique et à la réduction de vos dépenses énergétiques (et donc de vos factures). Par exemple, 30% des déperditions de chaleur se font par le toit et 20% par les murs. De plus, profitez de vos travaux de rénovation globale pour isoler vos sols et poser votre carrelage : vous devrez obligatoirement retirer votre revêtement actuel, ce qui implique un chantier dans chacune de vos pièces à isoler. Cela est nécessaire quand vous sentez trop facilement le froid et l’humidité remonter par vos sols.

Quel tarif pour l’isolation sous carrelage ?

Si vous le souhaitez, vous pouvez demander à un professionnel du bâtiment compétent de réaliser une étude thermique de votre maison dans le cas d’une rénovation thermique complète. Il pourra vous conseiller la technique d’isolation et les matériaux les plus performants, adaptés à vos sols, à leur superficie et à votre budget. La meilleure isolation reste la chape isolante pour sa durabilité dans le temps, ses performances thermiques ainsi que sa facilité à changer de revêtement par rapport à un un carrelage collé sur un isolant lui-même collé sur un plancher. Voici une moyenne du coût des matériaux les plus utilisés dans une isolation sous carrelage :

  • polystyrène extrudé : 15 à 20€/㎡ ;
  • liège expansé : 15 à 30€/㎡ ;
  • mousse acoustique : 25 à 40€/㎡ ;
  • chape isolante : 20 à 30€/㎡.
Quel tarif pour l'isolation sous carrelage ?
Source : shutterstock.com

Vous devrez ajouter le coût d’autres éléments :

  • le carrelage : selon la pièce, le modèle, la taille et la couleur, le prix du carrelage varie de 15€ à plus de 100€/㎡ ;
  • la colle : en sachant qu’il est parfois nécessaire de réaliser un double encollage, comptez 20 à 30€ le sac de 25 kg de colle, soit environ 5€ le ㎡ ;
  • les joints de carrelage sont d’une trentaine d’euros environ par mètre carré ;
  • la main d’œuvre dans le cas où vous faites appel à un professionnel : le tarif horaire moyen d’un carreleur est de 30 à 50€.

Préférez les isolants ayant une résistance thermique R = 2,5 et 6 m².K/W, selon les préconisations de la Réglementation Thermique (RT) 2012. Le polystyrène expansé peut atteindre R = 1,875 m2.K/W avec un panneau ou un rouleau de 60 mm et un coefficient thermique (lambda) de 0.032W/(m.K).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici