Des jardiniers passionnés ou professionnels se fient au calendrier lunaire potager pour planter et récolter leurs semis. D’autres prennent un parti différent et décident de se fier uniquement au calendrier potager, niant les effets potentiels de la lune. Le calendrier lunaire est-il fiable ? Faut-il le respecter ? Faisons le point sur les débats animés entre les pro-lunaires et les détracteurs du calendrier lunaire potager.

Doit-on prendre en compte la lune pour jardiner ?

On attribue certains pouvoirs mystiques à la lune et le jardinage ne fait pas exception. Au niveau de l’origine du calendrier lunaire potager, on estime qu’il remonte à plusieurs siècles. Il existe plusieurs calendriers lunaires. Le calendrier maya, grec, romain, chinois, musulman, gaulois, etc. D’après Olivier de Serres (1539-1619), un agronome autodidacte considéré comme l’instigateur de l’agronomie en France, il est préférable de se fier au calendrier local. En effet, de nombreuses contradictions sont relevées entre les différents calendriers lunaires.

Le jardinier de Louis XIV, La Quintinie, est formel à ce sujet. Selon lui, les jardiniers qui se fient à la Lune sont des mauvais jardiniers qui ignorent les “gestes essentiels”. Plus récemment, dès le début de XXᵉ siècle, la biodynamie est inventée par Rudolf Steiner qui prône le travail du potager en adéquation avec la Lune montante et descendante. Elle aurait plus de pouvoir que la lune croissante et décroissante.

Les débats sont perpétuels et chacun voit midi à sa porte pour planter et récolter ses semis.

Le calendrier lunaire reste un indicateur optionnel

Le calendrier potager classique permet de savoir quand planter ses semis et récolter ses fruits et légumes. Toutefois, comment définir le calendrier lunaire potager ? Il s’agit d’un calendrier qui relève les phases de la Lune : croissante, décroissante, montante et descendante. On retrouve également les termes suivants : jours fleurs, jours feuilles, jours fruits et graines et jours racines. Pour déterminer ces jours, il faut se fier au rythme sidéral de la Lune. Ce satellite naturel passe devant les 12 constellations du zodiaque qui ont leur élément propre (Terre, Eau, Air et feu). En fonction de la situation de la Lune, une activation de l’organe correspondant aurait lieu :

  • Racine : correspond à l’élément Terre lorsque la Lune passe devant les constellations du Taureau, de la Vierge et du Capricorne.
  • Feuille : l’élément correspondant est l’Eau (constellation Poisson, Cancer, Scorpion).
  • Fleur : correspond à l’élément de l’Air, en lien avec les constellations Gémeaux, Balance et Verseau.
  • Fruit et graine : il s’agit du Feu, lié aux constellations Bélier, Lion et Sagittaire.

Le calendrier lunaire potager sert à déterminer les gestes à avoir au niveau de ses plants au moment le plus propice : planter, arroser, tailler, récolter, etc. Pour le lire, il faut connaitre les mouvements de Lune et les gestes associés. Enfin, sachez qu’il existe des périodes négatives liées aux plants, comme les nœuds lunaires. Un nœud lunaire se produit lorsque la Lune est à son emplacement le plus proche ou le plus éloigné de la Terre. Le jardinier peut donc se reposer pendant ce temps. Un nœud lunaire peut durer jusqu’à quatre jours où il est préférable de ne pas toucher son potager.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici