Comment connaître précisément la superficie d’un logement, d’une habitation ? On entend parler de plusieurs types de mesures en la demeure. Mais comment savoir précisément ce que sont ces mesures ? Quand et comment faut-il en tenir compte dans l’évaluation de la superficie d’un bien immobilier privatif ? Y a-t-il une différence entre achat et location d’un bien immobilier ? En quoi la méthode de calcul du bien immobilier diffère-t-elle ? Découvrez dans notre article tout ce que vous devez savoir sur ces deux mesures de la superficie qui sont régies par la loi Boutin et la loi Carrez.

Diagnostic immobilier : qu’est-ce que la loi Carrez ?

Cette loi Carrez est plus ou moins connue du grand public. Cette notion immobilière a été démocratisée par de nombreuses émissions TV type « recherche appartement ou maison » ou encore « maison à vendre » explicitant à tout un chacun les mesures de superficie d’un appartement ou d’une maison. Néanmoins, cette loi Carrez n’est pas toujours bien connue.

La loi Carrez définit le calcul de la surface d’un logement. Ainsi, la surface mesurée en loi Carrez va tenir compte des combles non aménagés tels que les greniers, caves, vérandas, si tant est que la hauteur sous plafond respecte a minima 1,80 m.

La surface habitable telle que décrite dans la loi Boutin a elle pour vocation d’indiquer la surface des espaces aménagés. Aussi elle ne tient pas compte des combles par exemple.

Comment connaître sa surface immobilière ? Pour calculer précisément ces deux informations, vous pouvez contacter un spécialiste de l’immobilier en poursuivant sur ce lien afin d’obtenir davantage d’informations à ce propos.

diagnostic immobilier

Immobilier : surface habitable vs loi Carrez

Ces deux notions sont à la fois différentes et complémentaires pour quiconque souhaite vendre/acheter un bien immobilier. Certes, les deux ont pour vocation de définir la surface de plancher de la construction après avoir retiré les espaces occupés par les cloisons, murs, portes et escaliers.

Mais le calcul de la mesure diffère et n’a pas les mêmes objectifs. En effet, la surface habitable est une donnée qui est communément partagée et indiquée dans toute annonce de vente d’un bien immobilier. La surface habitable correspond à la superficie intra-muros du lieu d’habitation.

Une autre différence majeure entre la loi Carrez et la surface habitable réside dans le fait que la donnée de la loi Carrez doit figurer obligatoirement dans l’acte de vente, tandis que la surface habitable est mentionnée généralement dans le bail. Qu’est-ce à dire ? Tout simplement que la différence entre les deux se situe sur le fait qu’il s’agira tantôt d’une location, tantôt d’une acquisition du bien immobilier.

Autrement dit, si vous louez (ou cherchez à louer), l’information qui vous sera officiellement donnée sera la superficie. Tandis qu’à l’inverse, si vous souhaitez vendre/acheter, l’information qui devra être indiquée est celle de la superficie en loi Carrez.

En conclusion, rappelez-vous que la superficie d’une habitation peut s’exprimer de deux façons. La surface habitable (loi Boutin) doit être mentionnée dans le bail du locataire. La superficie exprimée en surface de la loi Carrez doit être mentionnée dans l’acte de vente du bien immobilier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici