Le marché de l’immobilier de prestige est notamment caractérisé par sa nature très spécifique et son dynamisme remarquable. Cela dit, sa résilience reste surprenante dans un contexte de crise sanitaire et économique. La demande a même augmenté, malgré une conjoncture défavorable. Cette tendance s’explique entre autres par la quête d’espaces exceptionnels et de placements fiables après le confinement. 

Qu’est-ce que l’immobilier de prestige ?

Un bien immobilier de prestige se définit avant tout par un cadre d’exception. Cette qualification repose sur l’emplacement et l’environnement de la propriété. Ainsi, les conditions sont particulièrement propices à l’immobilier de prestige en Dordogne. Il en est de même pour Saint-Tropez, Cannes ou encore le bassin d’Arcachon. La rareté est également un critère déterminant sur le marché de l’immobilier de luxe. 

Le côté prestigieux du bien repose par ailleurs sur des prestations exceptionnelles. Il peut s’agir d’installations hors du commun comme une piscine à débordement ou un jardin en plein centre-ville. Il peut aussi s’agir d’une vue sans pareille sur une région authentique ou un site historique. Dans les deux cas, l’achat donne accès à divers avantages par rapport au reste du parc immobilier en France. 

Vu sa rareté et ses spécificités, une propriété de prestige affiche généralement un prix élevé. Ce type de bien coûte dans les 15 400 euros au mètre carré à Paris, selon les cours de 2020. La même année, les biens prestigieux valaient 13 460 euros à Neuilly-sur-Seine et 11 000 euros à Boulogne-Billancourt. Les prix sont souvent plus faibles dans des zones confidentielles comme les Yvelines (6 310 euros). Le marché peut toutefois connaître de fortes hausses de plus de 10 % en un an. 

Qu’est-ce que l’immobilier de prestige ?
Source : shutterstock.com

Quel budget faut-il ?

En général, le prix de l’immobilier de prestige repose sur le cadre, les équipements et différents facteurs propres au secteur. La valeur d’un bien dépend entre autres :

  • De la nature de la propriété (château, manoir, domaine, chartreuse, villa…) ;
  • Du nombre de pièces, de chambres et de salles d’eau ;
  • De la localisation (région, littoral, montagne, grande ville…) ;
  • De la superficie du terrain ;
  • De la surface habitable ;
  • Des installations associées (jardin, dépendances, box équestres…) ;
  • De la vue et du paysage ;
  • De la sécurité.

Les propriétés de prestige sont, le plus souvent, vendues au mètre carré. Sous cette forme, le coût médian varie entre 11 500 et 25 000 euros le mètre carré. La moyenne peut passer sous les 7 000 euros dans certaines régions. À l’inverse, les domaines d’exception dépassent les 30 000 euros par mètre carré. Les tarifs les plus élevés permettent néanmoins de bénéficier de nombreux privilèges. 

Concrètement, il faudra prévoir au moins un budget de 1 million d’euros pour devenir propriétaire d’un bien de prestige. Ce prix permet, par exemple, d’obtenir une villa à la campagne avec terrain et piscine. Il est éventuellement possible d’acquérir une maison de charme pour moins de 800 000 euros. En revanche, les châteaux valent en moyenne entre 2 et 5 millions d’euros à l’échelle nationale. Enfin, les propriétés exceptionnelles affichent des tarifs supérieurs à 25 millions d’euros. 

Comment acheter un bien immobilier de prestige ?

Pour acquérir un bien immobilier de prestige, il vaut mieux privilégier une agence spécialisée dans le domaine. Ce type d’achat requiert en effet une véritable expertise pour comparer les offres et obtenir des prix avantageux. Contrairement au marché habituel, le segment du luxe peut amener à choisir entre une villa, un appartement et un château. Tout dépendra alors des attentes et du budget de l’acheteur. 

Comment acheter un bien immobilier de prestige ?
Source : shutterstock.com

Les propriétés de prestige sont souvent très différentes au niveau de l’architecture, des équipements et des infrastructures environnantes. Ces particularités contribuent d’ailleurs au côté exceptionnel des biens proposés sur le marché. Elles tendent toutefois à compliquer les comparaisons. Pour faire le bon choix, l’acheteur potentiel a donc besoin d’un accompagnement spécialisé et sur mesure. 

L’expert peut, par exemple, sélectionner les offres correspondant à un budget précis ou à des besoins particuliers. Il présentera ensuite les atouts et les éventuels points faibles de chaque bien immobilier. De cette manière, le choix se fera sur de bonnes bases et de manière éclairée. L’agent immobilier peut également s’appuyer sur des attentes spécifiques pour trouver les meilleures offres du marché. De plus, il sera en mesure de fournir des conseils concernant les écoles et les entreprises locales.