Dans le Finistère, les maisons trouvent preneur aussitôt qu’elles arrivent sur le marché. Le département a bien entendu profité de l’attirance des acquéreurs pour ses villes pour tirer son épingle du jeu. Parmi les communes les plus convoitées, on cite principalement Quimper, Concarneau, Brest, Fouesnant ou encore Landerneau. Puisque le territoire finistérien est constellé de villes moyennes, il suscite surtout l’engouement des citadins.

Après la pandémie de Covid-19, ces derniers souhaitent s’extraire de leur pesante et trépidante vie citadine pour se tourner vers une ville de taille humaine où calme, nature et qualité de vie se côtoient. Si vous avez donc une maison dans le Finistère, vous avez plus de chances de la vendre rapidement, d’autant plus si vous prenez en considération les informations qui suivent.

Vendre une maison dans le Finistère : pensez aux diagnostics immobiliers

Conformément à l’article L271-4 du Code de la Construction, il vous incombe de faire réaliser à vos frais exclusifs l’ensemble des diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente. Vous devez ensuite regrouper leur compte-rendu au sein d’un DDT (Dossier de Diagnostics Techniques) que vous devrez annexer à la promesse de vente ou à défaut, à l’acte authentique de vente. Les diagnostics immobiliers ont pour objectif d’informer l’acquéreur sur l’état de votre maison à différents regards. Ils l’informent sur chaque élément du bâtiment pouvant potentiellement présenter des risques pour sa santé et sa sécurité ainsi que celles des autres occupants.

Comment effectuer les diagnostics immobiliers obligatoires ?

La réalisation de chaque diagnostic immobilier dans le Finistère et ailleurs en France doit avoir lieu avant votre projet de vente et être confiée à des diagnostiqueurs certifiés. Si vous souhaitez vendre rapidement, alors vous devez agir le plus tôt possible. De la sorte, vous aurez le temps de détecter chaque faiblesse de votre bien et de la corriger rapidement conformément aux préconisations des diagnostiqueurs. L’intervention de ces derniers est la promesse d’une main-d’œuvre de qualité et de résultats exacts. Les diagnostics certifiés vous mettent aussi à l’abri d’un litige éventuel.

diagnostic immobilier dans le Finistère

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires en cas de vente ?

Selon les cas, les vendeurs sont tenus de faire réaliser 10 diagnostics :

  • diagnostic Loi Carrez,
  • diagnostic performance énergétique (DPE),
  • constat de risque d’exposition au plomb (CREP),
  • état des risques et pollutions (ERP),
  • état d’amiante,
  • diagnostic termites,
  • état de l’installation intérieure d’électricité,
  • état de l’installation intérieure de gaz,
  • état de l’installation d’assainissement collectif,
  • diagnostic bruit ou état des nuisances sonores aériennes.

Comment économiser sur les diagnostics immobiliers ?

Afin que vous puissiez payer moins cher vos diagnostics immobiliers dans le Finistère, faites jouer la concurrence en confrontant plusieurs devis. Il est aussi pertinent de faire le maximum de diagnostics en même temps pour ainsi réduire les frais de déplacement. Surtout, faites attention à ne pas inclure dans votre projet les diagnostics en cours de validité. Le DPE, par exemple, a une durée de validité de 10 ans et celle du CREP est illimitée en cas d’absence de plomb ou s’il en existe, mais à des concentrations inférieures à 1 mg/cm².

Il convient aussi d’exclure les diagnostics qui ne concernent pas votre bien. Par exemple, l’état de l’installation intérieure d’électricité et de gaz ne concerne que les logements de plus de 15 ans.

Notez que le coût des diagnostics immobiliers n’est pas règlementé. Il est alors librement fixé par les diagnostiqueurs suivant plusieurs critères dont la zone dans laquelle se situe votre maison, le type de diagnostic à faire effectuer, les caractéristiques de votre maison, les tarifs pratiqués par le professionnel…

Vendez rapidement votre maison dans le Finistère grâce à une meilleure estimation

Loin d’être anodine, l’estimation immobilière permet aux vendeurs de ne pas sous-estimer ni surévaluer leur bien. Si une maison est vendue largement en dessous du prix du marché, elle suscitera une appréhension chez les prospects. En revanche, si elle est proposée à un prix trop élevé, elle risque de ne pas trouver preneur, ce qui obligera le vendeur à revoir à la baisse le coût fixé initialement.

Une estimation immobilière doit idéalement être réalisée par un agent immobilier expérimenté. Pour fixer le juste prix, ce dernier se base entre autres sur :

  • les caractéristiques de votre maison,
  • le prix au m² pratiqué dans votre quartier,
  • le prix des biens similaires au vôtre,
  • l’attractivité du quartier et ses éventuelles perspectives de développement.

Avec ce prix, vous limiterez les marges de négociation et multiplierez vos chances de vendre dans les meilleurs délais votre maison dans le Finistère. N’hésitez surtout pas à faire estimer votre maison par plusieurs agences. Cela vous donnera effectivement une idée du bon prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici