Dans le cadre de la transition écologique, le gouvernement prévoit l’élimination des passoires thermiques pour les prochaines années. Par exemple, les loyers de celles-ci seront gelés à partir de 2022 et elles seront interdites à la location dès le 1er janvier 2023. D’autres réglementations seront encore mises en vigueur en 2025, en 2028 et en 2034. Pour réhabiliter les passoires thermiques, les travaux de rénovation énergétique sont nécessaires. Cet investissement s’avère très bénéfique.

Comment reconnaître une passoire thermique ?

On entend par passoires thermiques tous les bâtiments dont le DPE (diagnostic de performance énergétique) révèle une consommation annuelle très élevée, c’est-à-dire plus de 450 kWh par mètre carré. Également appelés logements énergivores, ces bâtiments sont répertoriés dans les catégories F et G de la classe énergie. Cette surconsommation est généralement causée par une mauvaise isolation ou un système de chauffage vétuste. Le DPE d’une passoire thermique peut donc être optimisé grâce aux travaux de rénovation énergétique : isolation des combles, des murs, des portes et fenêtres, du plancher et remplacement des appareils de chauffage.

Pourquoi investir dans la rénovation d’une passoire thermique ?

Si vous êtes propriétaire d’une passoire thermique, il est possible de la vendre à condition d’informer les acheteurs sur son DPE et sur les travaux à entreprendre pour l’améliorer. Cependant, la solution la plus rentable est de la réhabiliter. Que vous souhaitiez la vendre ou la rénover, cliquez ici pour voir les aides disponibles.

Rénovation de passoire thermique

Il y a plusieurs bonnes raisons d’investir dans la rénovation énergétique de votre passoire thermique.

Réduction de la consommation énergétique : un bénéfice sur le long terme

La réhabilitation d’une passoire thermique est synonyme d’une importante réduction des futures factures d’énergie. En supprimant toutes les sources de déperdition de chaleur (combles, murs, fenêtres, plancher, etc.), vous n’aurez plus besoin de pousser le chauffage à fond pour vous sentir confortable à l’intérieur du bâtiment. D’un autre côté, si le système de chauffage est en mauvais état, il devra être remplacé par des modèles récents qui sont économiques et écologiques. Ces actions entraînent alors une baisse de la consommation énergétique qui, sur le long terme, représente un bon retour sur investissement.

Donner de la plus-value à votre bien immobilier

La rénovation énergétique apporte de la valeur ajoutée à un bien immobilier en montant sa classe énergie aux catégories A, B, C, D ou E. Une fois les travaux effectués, la maison attirera beaucoup d’acheteurs et pourra même être vendue à un meilleur prix. Pour une location, la loi qui interdit l’augmentation de loyer en 2022 n’est pas applicable vu que la maison ne sera plus considérée comme une passoire thermique. De plus, vous offrirez à vos locataires un gain de confort, une baisse de dépenses énergétiques ainsi qu’une meilleure conscience environnementale.

Profitez des aides de l’État pour les travaux de rénovation énergétique

Contrairement à ce que l’on pense, la réhabilitation d’une passoire thermique est facile à financer. Dans le cadre de la rénovation énergétique, l’État met à la disposition des particuliers et des bailleurs sociaux de nombreuses aides. Parmi les solutions qui s’offrent à vous, il y a notamment MaPrimeRénov, l’éco-prêt à taux zéro, les dispositifs des CEE (certificats d’économies d’énergie), le programme Habiter Mieux de l’Anah, les aides d’Action Logement, la TVA à 5,5 %, l’éco-prêt logement social et bien d’autres. Il suffit de tester votre éligibilité et de choisir les solutions qui vous conviennent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici