L’entretien d’une piscine est primordial pour profiter d’une eau de baignade de qualité, car celle-ci peut rapidement être polluée. Cela permet également de conserver un revêtement de bassin sain et durable dans le temps. L’entretien d’une piscine passe par 3 étapes : la filtration, le traitement de l’eau et le nettoyage de la piscine en elle-même.

1) La filtration

Le système de filtration est l’élément essentiel dans l’entretien de sa piscine. Il doit être adapté à la contenance du bassin et à sa fréquence d’utilisation. Les impuretés et dépôts visibles du bassin (feuilles, poussière, insectes, cheveux…), qui peuvent rendre votre eau trouble, sont filtrés à l’aide d’une pompe qui aspire l’eau par des skimmers. L’eau est nettoyée et clarifiée dans le filtre puis redistribuée directement dans le bassin. Le système de filtration doit fonctionner suffisamment longtemps pour être efficace. L’astuce est de diviser la température environnante par 2 pour connaître le nombre d’heures de filtration nécessaire : s’il fait 30°C, vous pouvez programmer votre système de filtration pendant 15 heures. Il est cependant inutile de filtrer la nuit.

La filtration
Source : shutterstock.com

2) Le traitement de l’eau

La filtration est responsable à 80% de la clarté et la propreté de l’eau de votre piscine. Cependant, pour se débarrasser des bactéries et autres microbes pouvant être pathogènes, il est nécessaire de désinfecter l’eau du bassin à l’aide de produits chimiques de traitement de l’eau :

  • le chlore : facile à utiliser (liquide, pastilles, granulés) et peu coûteux, il est souvent associé à un stabilisant car le chlore se désagrège sous les rayons UV ;
  • le floculant : associé au chlore, il élimine les particules les plus fines en les agglomérant pour être filtrées ;
  • l’électrolyse au sel : le sel contenu dans les sacs que vous ajouterez à votre eau de piscine va se transformer en chlore sous l’action d’électrodes ;
  • le brome ou oxygène actif : très efficace pour désinfecter l’eau et empêcher l’apparition d’algues notamment, il est aussi très sensible aux variations de température.

3) Le nettoyage de la piscine

Le nettoyage de la piscine doit être fait régulièrement afin de profiter d’un bassin propre et clair, mais aussi pour empêcher qu’une eau trouble ne se répande dans votre bassin :

  • nettoyez la ligne d’eau à l’aide d’une éponge et d’un produit de traitement en gel par exemple ;
  • contrôlez le niveau de pH de l’eau : il doit se situer entre 7 et 7,4. Si le pH est supérieur ou inférieur, ajoutez un produit pH+ ou pH- pour ajuster ce taux ;
  • vérifiez le niveau de chlore et ajustez-le aussi si besoin ;
  • nettoyez le filtre en retirant les saletés et contre-lavez le avant de relancer le système de filtration.

L’apparition de tartre sur le revêtement de votre piscine est favorisée par une eau dure et un mauvais taux de pH. Pour éviter que votre eau ne se trouble, soyez réactif et utilisez un anticalcaire dès les premiers signes d’apparition du tartre.

Lors des journées de fortes chaleur, piquer une tête dans une eau propre et limpide est un véritable plaisir, mais cela demande un entretien régulier. En étant vigilant et réactif, votre piscine restera un oasis de détente et de bien-être.

3) Le nettoyage de la piscine
Source : shutterstock.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici