Une personne à mobilité réduite ou âgée peut se retrouver en difficulté pour monter les escaliers de sa maison. Pour éviter un les grands travaux d’aménagement ou un déménagement, il existe certaines solutions qui visent à faciliter le quotidien. L’une d’entre elles est le monte-escalier. Il s’agit d’un fauteuil fixé dans l’escalier sur laquelle la personne s’assoit. Cet appareil est motorisé et monte ainsi jusqu’à l’étage.

Installer un monte escalier : quels travaux prévoir ?

Si votre système électrique n’est pas aux normes, vous serez dans l’obligation de procéder à un changement de l’installation. Le fauteuil ne pourra pas être installé. Il faudra faire intervenir un électricien pour vérifier que le moteur peut être branché sur votre rampe et que la puissance électrique est suffisante pour que le fauteuil soit opérationnel. Il pourra, si besoin, réaliser les travaux requis.

Le professionnel chez qui vous avez choisi votre monte escalier devra procéder à l’installation du fauteuil. Il est fortement conseillé de le faire monter par un professionnel, car il doit être en état de marche à tout moment. De plus, si vous le faites vous-même, il ne sera plus garanti par le constructeur en cas d’incident.

Pour l’installation, il n’y a pas de gros travaux à prévoir. Les fauteuils sont conçus pour être discrets, adaptés à tous les escaliers et pouvant se fixer sur la rambarde, contre le mur ou directement sur les marches, ce qui évite de percer la cloison. Si votre escalier est trop vieux, peut-être devrez-vous faire changer la rambarde. Il est donc préférable de faire poser votre monte personne sur les marches.

Sachez que des aides existent pour cette installation. Il est possible de profiter d’un crédit d’impôt de 25 % et de la TVA à 5.5 % sur les équipements. Il est également possible de profiter de certaines subventions régionales. Toutefois, les travaux à prévoir seront moins longs et moins coûteux si vous disposez d’un escalier droit plutôt que d’un colimaçon ou avec un angle.

Installer un monte escalier : quels travaux prévoir ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les étapes d’installation ?

Avant de choisir votre monte-escalier, un spécialiste doit venir à votre domicile pour analyser votre escalier, prendre les mesures et étudier les contraintes à prendre en considération pour procéder à cette installation.

Une fois que son expertise est faite, vous pouvez choisir un des modèles recommandés par le fournisseur, respectant les contraintes imposées par votre escalier. Pour les personnes ayant un escalier atypique, il est tout à fait possible de procéder à l’installation d’un monte-escalier sur mesure. Dans le cas où les marches feraient moins de 63 cm de largeur, l’installation sera sûrement plus complexe. Le technicien devra sûrement chercher quelques centimètres à gagner, en enlevant la plinthe, par exemple.

Quand le professionnel viendra installer votre monte personne, il procédera à plusieurs étapes d’installation. Tout d’abord, il devra assembler le rail. Il commencera par le fixer à la rambarde ou aux marches, en fonction de votre choix.

Après l’installation des rails, le professionnel fixera le moteur. Sachez que ces moteurs peuvent se recharger automatiquement, pour éviter que vous ne tombiez en panne, même en cas de problème électrique. Le moteur est situé entre l’assise et les rails.

Enfin, il ne reste plus qu’à fixer le siège sur les rails. Si vous avez opté pour un monte personne debout, l’installateur fixera le la plaque et les accoudoirs pour s’appuyer. Le dispositif debout est d’ailleurs recommandé pour les personnes souffrant des articulations et peinant à s’asseoir.

Quelles sont les étapes d'installation ?
Source : shutterstock.com

Combien de temps dure l’installation ?

La durée d’installation dépendra du modèle choisi. Pour un escalier droit de taille standard, les travaux se font en seulement heures. Pour un escalier en colimaçon ou disposant d’un angle, il faudra compter une journée. Toutefois, quelle que soit votre situation, vous ne pourrez pas vous en servir tout de suite.

Un professionnel doit intervenir et vérifier que le monte personne est bien aux normes et ne représente pas de danger pour l’utilisateur. Ensuite, cette même personne devra expliquer comment se servir du monte-escalier et quelles sont les étapes pour pouvoir l’entretenir correctement.

Nous vous conseillons de choisir un fournisseur qui propose un contrat d’entretien de l’appareil. Le fournisseur vient ponctuellement pour certifier que l’appareil est toujours en parfait état de marche. C’est très rassurant d’avoir l’avis de la personne qui vous a vendu le monte-escalier.