La déco d’intérieur est depuis des siècles un art que chaque ère, chaque culture et chaque tendance aime à personnaliser. Du baroque à l’art nouveau en passant par le victorien, l’univers de la décoration a fait peau neuve avec le style industriel et plus récemment, le scandinave. Mais certaines tendances restent et perdurent. C’est le cas du steampunk, univers à part inspiré de la révolution industrielle. Si la déco steampunk fait rêver plusieurs, beaucoup de personnes ont du mal à la réaliser. Pourtant, avec quelques astuces, il est facile de plonger son salon au cœur d’un 19e siècle futuriste.

Le style steampunk : c’est quoi ?

Né au cœur du 19e siècle et rendu célèbre par des écrivains tels H.G Wells ou encore Jules Verne, le steampunk est à l’origine un genre du domaine littéraire.

Défini comme uncronie, le steampunk est la réalisation d’un futur empreint de l’ère victorienne, de la révolution industrielle et des machines à vapeur.

L’humanité ne connaissant pas le pétrole, l’électricité n’a pas pu s’y développer et par conséquent, internet ou encore le plastique n’existent pas. Le monde évolue grâce à une énergie : la vapeur. L’industriel y a sa place. Les tuyaux, claviers, wagons, les grandes machines et le métal sont toujours de mise. 

Le style steampunk : c'est quoi ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les caractéristiques fortes ?

Le steampunk se démarque et se caractérise par la présence d’éléments récurrents. On y retrouve des styles, des matières et des objets bien particuliers.

Le laiton et le cuivre

L’univers steampunk se colore d’ambre, de bronze et de couleurs cuivrées. Le laiton a une place de choix ainsi que le cuivre. Ces métaux sont parmi les plus répandus et confèrent à ce style son atmosphère unique.

Le cuir

En ce qui concerne l’habillement ou le revêtement, le cuir est la matière principale. Le style steampunk préfère le cuir marron foncé, que ce soit en chaussure, chapeau, gants ou canapé.

Bois sombre

Dernière matière souvent retrouvée dans l’univers steampunk, le bois, de préférence sombre, se marie avec le cuir et le cuivre pour conserver et accentuer l’esprit 19e.

Les engrenages et tuyauteries

Fortement inspiré du style industriel, le steampunk s’habille presque toujours de longs réseaux de tuyaux et d’engrenages pour garder la thématique mécanique. Ce type d’éléments se retrouve souvent à travers une horloge steampunk ou un lavabo en laiton industriel. 

Comment bien réaliser une déco steampunk chez soi ?

Pour réaliser une déco steampunk dans son intérieur, il est important de connaître les matières, le style d’inspiration et les éléments steampunk.

Comment bien réaliser une déco steampunk chez soi ?
Source : shutterstock.com

Les couleurs steampunk

Le steampunk est avant tout un univers régi d’un ensemble de couleurs bien précises. Parmi elles, on retrouve évidemment des teintes de cuivre, de bronze et d’ambre, mais également des reflets métalliques, des tons sombres comme l’ébène, tout comme les couleurs crème et beige, plus claires. Le steampunk tourne autour de différentes nuances de maronnées mais également de teintes sombres comme du bleu nuit, du bordeaux ou du vert sombre.

Des meubles anciens de style victorien

Le steampunk est un univers basé sur un futur projeté à partir de l’ère victorienne. Pour cette raison, le style dominant est le style victorien, qu’on retrouve aussi bien dans les codes vestimentaires que la décoration. Les meubles – fauteuils, tables, vitrines et buffets – victoriens sont de mise. Il est possible d’opter pour des meubles d’une autre époque, antérieure ou postérieure, à condition qu’ils obéissent aux couleurs du steampunk.

Bien choisir ses matériaux 

Les matériaux ont une place de choix et sont d’une importance cruciale. Le plastique, contreplaqué, le caoutchouc ou le polyester sont bannis. 

Il vaut mieux se tourner vers de la brique, du cuir, des métaux cuivrés et du bois verni ou brut. 

Faire attention aux détails

Souvent, l’ambiance se cache dans les petits détails. Poignée de porte steampunk en laiton, de tiroirs en forme de poignées de valves, tringle à rideaux et luminaires, c’est à travers ces petits détails que se forme, petit à petit, l’univers typique du steampunk. 

Comment ne pas en faire trop ?

Le risque lors de la création d’une déco steampunk dans sa maison, c’est d’en faire trop. 

Sensation d’oppression ou de décor de film, à trop vouloir en faire ont fini par surcharger. Pour éviter le too much, il est recommandé de ne pas choisir de décorer une pièce uniquement avec des éléments du style steampunk.

Des meubles, même contemporains, peuvent se marier à une déco steampunk à condition qu’ils soient faits en matériaux qui rappellent ce style. Le mélange entre meubles basiques en cuir et bois et décoration steampunk permet un ensemble agréable, léger et non oppressant.