Embarqué dans notre quotidien, une envie de vacances se fait souvent ressentir, alors qui ne rêve pas d’apporter un peu d’évasion et de soleil dans son intérieur ? Saviez-vous qu’il existe une plante verte qui ressemble à s’y méprendre à un petit palmier. L’occasion de se créer un petit coin de paradis relaxant dans sa chambre ou son salon. Découvrez tout sur le kentia, ses caractéristiques et comment l’entretenir. 

Le kentia : le palmier d’intérieur

Le kentia est une plante d’intérieur tout droit venue d’Australie qui s’épanouit très bien au sein d’une maison puisqu’elle ne supporte pas le froid et ne doit pas être conservée à une température inférieure à 5 degrés. En plus d’être jolie et apaisante, cette plante d’intérieur présente également des vertus dépolluantes pour assainir l’air de vos pièces et absorber toutes les particules désagréables. Une plante verte qui permet donc d’oxygéner votre air et de le purifier par la même occasion. 

Le kentia se présente comme un véritable palmier d’intérieur avec ses stries tout au long du tronc laissant apparaître les traces des anciennes feuilles. Une plante verte aux feuilles fines vertes ou marronées, regroupées au sommet d’un tronc bien atypique. En saison estivale, des petites fleurs peuvent apparaître, de forme étoilée et ayant une couleur rouge orangée qui apportent un peu de couleur sur le sommet de la plante. Généralement sous forme de grappe, ces fleurs sont très jolies et peuvent faire naître des fruits par moments. 

S’il est bien entretenu et hydraté, le kentia peut s’épanouir de manière assez impressionnante pour atteindre une hauteur de 2 mètres. Les épis peuvent atteindre quant à eux un mètre de long, de quoi habiller habillement une pièce ou tout un mur. 

Le kentia : le palmier d'intérieur
Source : shutterstock.com

Comment entretenir un Kentia ?

Apporter un engrais 1 à 2 fois par mois au moment du printemps est également une bonne idée afin de favoriser la croissance de la plante et lui permettre de grandir sans s’assécher. Pour bien grandir, un kentia doit avoir une très bonne exposition à la luminosité extérieure sans pour autant être exposé directement aux rayons du soleil pour ne pas brûler. 

Il faut savoir qu’un bouturage du Kentia n’est pas possible, vous pourrez néanmoins multiplier la plante si celle-ci vous plaît afin de la disposer dans plusieurs endroits stratégiques de la maison, mais il faudra rester patient. En effet, le semis est possible à partir de septembre, effectué idéalement dans une petite serre et le jardinier devra attendre environ 6 ans avant de voir naître une véritable plante. 

Quand arroser cette plante ?

Le Kentia nécessite un peu de patience et un peu de savoir-faire pour parvenir à un arrosage optimal et sain pour sa croissance. En effet, ses besoins en eau varient selon la saison et donc la période de développement de ses racines, un arrosage excessif ou au contraire trop restreint peuvent conduire selon les cas à pourrissement de la plante ou bien à son assèchement. Ainsi du printemps à l’automne, période où la végétation est plus importante, il faut veiller à un arrosage très régulier, de telle manière à ce que la terre ne soit jamais asséchée et ainsi favoriser le développement de la plante. 

En été, il faut également humidifier deux fois par semaine les feuilles avec un brumisateur pour que celles-ci ne soient pas asséchées et puissent se développer dans un climat leur rappelant leur environnement naturel, en Australie. 

Une fois cette période passée, le kentia aura besoin de beaucoup moins d’eau et vous devrez attendre que la terre soit complètement sèche avant d’arroser de nouveau pour ne pas noyer les racines dans une période où elles n’ont pas besoin de recevoir d’eau, au risque de les faire pourrir. 

Comment entretenir un Kentia ?
Source : shutterstock.com

Quand et comment tailler un Kentia ?

Comme toutes les plantes d’intérieur ou d’extérieur, le kentia a besoin d’une taille de temps à autre afin de permettre l’élimination des feuilles en fin de vie et donc l’épanouissement des jeunes pousses. Une manière de permettre le développement de la plante et de l’accélérer si celui-ci est bien effectué dans les règles de l’art. 

Cependant, cet aspect n’est pas très contraignant avec le kentia, car vous aurez simplement besoin de retirer les feuilles séchées à ras avec une paire de ciseaux pour permettre un bon développement de la plante. Il n’y aura ainsi pas besoin de couper des feuilles “saines” et de prendre des risques avec ce petit palmier d’intérieur. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici