L’entreprise de votre projet immobilier peut s’avérer tortueux. De nombreuses données sont à prendre en considération et divers calculs sont à réaliser, notamment le calcul des mensualités de votre prêt immobilier. Voici quelques clés pour appréhender et réaliser en toute sérénité votre calcul de mensualité.

En quoi consiste le calcul des mensualités du prêt immobilier ?

Pour assurer la pérennité de votre projet de financement de construction ou d’achat de maison, le calcul des mensualités est prépondérant. Il permet de déterminer un montant mensuel permettant l’amortissement et le remboursement de votre prêt immobilier. Le juste équilibre est de fixer des mensualités permettant de garder du pouvoir d’achat et de préserver une certaine aisance financière tout en n’alourdissant pas excessivement les intérêts et le montant de la somme empruntée.

Comment calculer la mensualité du prêt immobilier ?

Pour calculer le montant de la mensualité de votre prêt immobilier, il vous faut au préalable avoir fait le calcul de votre capacité d’emprunt immobilier pour avoir connaissance du montant de votre crédit, de la durée allouée pour rembourser votre crédit et du taux d’intérêt de votre prêt immobilier.

Vous pouvez calculer vos mensualités en appliquant la formule suivante : m = [(M*t)/12] / [1-(1+(t/12))^-n]. Avec « m » correspondant au montant de la mensualité, « M » le montant total du crédit, « t » la TVA immobilière et « n » le nombre d’échéances.

Toutefois, vous trouverez sur internet une calculette ou simulateur vous permettant d’effectuer une simulation de calcul du coût de vos mensualités. Ces outils sont rapides, faciles d’utilisation et vous donnent un aperçu lisible de ce qui est le plus favorable dans le cadre de votre projet immobilier.

Comment calculer la mensualité du prêt immobilier ?
Source : shutterstock.com

Comment obtenir un prêt à la banque ?

Avant d’engager toute démarche, il est primordial de définir clairement votre projet de logement, notamment s’il s’agit d’un premier achat de maison, et d’avoir en tête votre le calcul d’emprunt immobilier.

Pour obtenir un crédit auprès d’un établissement bancaire, il vous faut montrer patte blanche et pour cela monter un dossier rendant compte de votre fiabilité et solvabilité auprès des banques. Les conditions émises sont relativement identiques pour toutes les banques. Nous vous conseillons d’ailleurs de rentrer, dans un premier temps, en contact avec différentes banques ou avec un courtier avant de contracter votre emprunt. Cela vous permet de comparer les taux et les conditions et de trouver le prêteur le plus congruent selon votre situation financière et la teneur de votre projet.

La banque lors de l’étude de votre dossier prendra en compte différents facteurs pour définir votre profil emprunteur. Tout d’abord, elle tend à déterminer si vos revenus sont fixes. Pour cela, elle regarde votre situation professionnelle, personnelle et financière. Les personnes détentrices d’un CDI ou qui attestent d’un salaire fixe ont plus facilement accès à un prêt. Toutefois, pour les professions comme les professions libérales qui ne peuvent garantir un revenu fixe, la banque se réfère à l’ancienneté. Pour certifier d’une situation financière saine, il est également très profitable de pouvoir rendre compte d’un apport personnel, ce petit capital est parfois demandé à hauteur de 10% dans le cadre d’un prêt immobilier.

Avoir de la visibilité sur les revenus de l’emprunteur permet aussi de calculer le taux d’endettement. Celui-ci doit être le plus bas possible pour assurer une situation financière confortable et stable. On estime que le taux d’endettement ne doit pas excéder les 33%. Aussi, la banque prête attention à votre “reste à vivre”, facteur inhérent à la définition de votre mensualité. En effet, il s’agit de la somme restante pour pourvoir aux frais de la vie quotidienne et aux dépenses courantes une fois déduits les mensualités de crédit, les impôts et les loyers. Le “reste à vivre” minimum est estimé à 750 euros pour une personne seule et 900 euros pour un couple, il croît encore pour chaque enfant au sein du ménage.

Les banques s’enquièrent également de votre âge et de votre état de santé. En effet, cette opération financière et immobilière est conséquente et requiert de prévenir d’éventuels risques pouvant porter atteinte au bon remboursement de l’emprunt. Dans cette perspective les banques peuvent demander un bilan médical et/ou une assurance particulière en fonction du risque perçu.

Une fois votre dossier déposé et étudié par la banque, vous recevrez s’il est accepté un accord de principe ainsi que les délais pour débloquer les fonds nécessaires à votre projet.

Comment obtenir un prêt à la banque ?
Source : shutterstock.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici