Les bourdons sont de petits insectes de la même famille que les abeilles. Ils produisent d’ailleurs aussi du miel et vivent en colonie. Ils implantent leur nid près de votre jardin, sous terrain ou dans une cavité murale. Les bourdons sont inoffensifs et ne piquent que lorsqu’ils se sentent menacés.

Comment reconnaître un nid de bourdons ?

Les bourdons vivent dans un nid composé de sorte de boules jaunes qui sont en fait des enveloppes de cire dans lesquelles sont stockés le pollen et le miel. Le nid de ces insectes ne ressemble pas à ceux des abeilles et des guêpes. Mais tous ces habitats ont en commun la vulnérabilité face à l’hiver.

On peut trouver les nids de bourdons dans tous les endroits du moment que ceux-ci sont propices à leur survie : les trous dans le sol, les arbres creux, la façade d’une maison, etc.

À quoi ressemble un bourdon ?

Il existe plusieurs types de bourdon. Celui que vous voyez le plus souvent butiner dans votre jardin est le Bombus terrestris ou le bourdon terrestre.

Le bourdon fait partie de la même famille que les abeilles, les frelons et les hyménoptères. Mesurant environ entre 11 et 22 mm, l’insecte se caractérise par son corps velu et trapu. Bruyant lorsqu’il vole, il est également reconnaissable à sa bande de couleur jaune sur le thorax et sur l’abdomen.

Contrairement aux abeilles, seules les femmes des bourdons possèdent un dard et donc peuvent piquer.

Comment reconnaître un nid de bourdons ?
Source : shutterstock.com

Un nid de bourdons est-il dangereux ?

A priori, un nid de bourdons n’est pas dangereux. Ce sont des insectes inoffensifs qui ne piquent que pour se défendre en cas de menace extérieure.

La présence d’un nid de bourdons représente néanmoins un risque pour les personnes allergiques au venin de leur dard. Plus particulièrement si leurs maisons se situent dans un endroit où beaucoup de personnes vont et viennent (comme une allée de jardin). Une piqûre de bourdon peut mettre une personne en danger de mort dans les cas les plus graves.

Pourquoi il ne faut pas tuer les bourdons ?

Le bourdon est indispensable pour votre jardin et globalement pour la biodiversité. L’insecte est en effet un excellent pollinisateur. Dans ce rôle, il se révèle d’ailleurs plus efficace que l’abeille domestique. Sa fourrure lui permet de butiner sous une température de 5°C ou quand il pleut. À titre de comparaison, les abeilles ne sortent de leur ruche que quand la température extérieure est d’au moins 15°C. 

Le bourdon a en outre la capacité de butiner des fleurs difficiles d’accès telles que les tomates, les fleurs de pois ou encore les aubergines.

Peut-on déplacer le nid de bourdons ?

Pour déplacer le nid de bourdons, commencer par le mettre avec précaution dans une boîte en polystyrène ou en carton. Pour éviter de désorienter les insectes, évitez de placer directement leur habitat à l’endroit prévu, mais allez-y progressivement.

Enfin, n’oubliez pas de porter un vêtement en tissu épais, mais aussi des gants et un chapeau d’apiculteur.

Pourquoi il ne faut pas tuer les bourdons ?
Source : shutterstock.com

Que faire en cas de piqûre ou de réaction allergique ?

Le bourdon peut injecter le venin contenu dans son dard dans une muqueuse, sous la peau ou dans un tissu conjonctif.

La piqûre peut généralement provoquer une réaction locale (un gonflement sur la zone piquée).

  • En cas de piqûre, vous pouvez appliquer une compresse froide sur la zone. Vous devez également procéder à une désinfection locale. Si la douleur est insoutenable, demandez conseil au plus vite à un médecin ou un pharmacien.
  • En cas de réaction allergique (gonflement, étourdissement, nausée ou fièvre), contactez au plus vite votre médecin. Lui seul peut vous conseiller sur le traitement à suivre.