Les grandes vacances d’été approchent et comme la majorité des Français, vous allez probablement passer quelques jours, voire quelques semaines en camping. Le mobilier de camping est au centre de vos préoccupations, puisque c’est grâce à lui que vous allez pouvoir bénéficier d’un grand confort. Quel mobilier de camping faut-il absolument avoir ? Quelles matières privilégier pour le mobilier extérieur ? Comment entretenir son matériel de camping ?

De quoi se compose un mobilier de camping ? 

Le mobilier de camping se compose essentiellement d’une table, de chaises, de lits de camp, de meubles de rangement, et d’ustensiles de cuisine. Le mobilier extérieur est important, puisque lorsqu’on fait du camping, on vit dehors. C’est pourquoi le choix de la table et des chaises est crucial. Votre table doit être solide afin de résister aux intempéries et aux années qui passent. En outre, un meuble de cuisine pliable est essentiel pour ranger vos ustensiles et cuisiner facilement. 

Enfin, au niveau de l’hygiène, on n’oublie pas le jerricane d’eau spéciale camping et la glacière pour conserver les aliments fragiles. Dans la mesure du possible, optez pour du mobilier de camping pliable et houssable. Les magasins spécialisés dans la vente de matériel de camping proposent désormais du matériel de haute pointe qui est léger, compact, solide et facile à transporter.

quel mobilier de camping prévoir
Source : reuben kim / unsplash

Quelles matières privilégier pour son mobilier extérieur ? 

Étant donné que le mobilier de camping est installé à l’extérieur, le choix des matériaux est important pour bien conserver son matériel d’une année à l’autre. Par conséquent, on privilégie des matières qui ne s’oxydent pas. Voici les matériaux conseillés pour votre mobilier de camping :

  • L’aluminium : ce métal est léger, facile à transporter et ne rouille pas. Ainsi, le mobilier d’extérieur en aluminium est robuste et idéal pour le camping.
  • L’acier : l’acier est solide et durable dans le temps. En fonction du traitement appliqué sur l’acier, il est même inoxydable, ce qui en fait un métal parfait pour le mobilier d’extérieur.

Le teck, la résine tressée et le bois massif sont également des matériaux très résistants aux intempéries et aux changements de température, mais ils sont volumineux et très lourds, c’est pourquoi ils ne représentent pas une bonne option pour le camping.

Outre les matériaux pour les meubles extérieurs, voici un petit guide concernant les textiles extérieurs. Effectivement, que ce soit à la maison ou au camping, il est toujours agréable de disposer des coussins sur ses chaises, ou bien directement au sol. Le polyester est un textile pas cher qui permet de meubler n’importe quel espace extérieur. Toutefois, le soleil altère la couleur du tissu en polyester. Le textilène est une fibre de synthèse composée d’un mélange de polyester qui sera plus résistant aux intempéries et aux rayons UV. Quant à la batyline, il s’agit d’un textilène haut-de-gamme. Ce tissu synthétique est très résistant à l’humidité, aux moisissures, à l’eau de mer, au soleil et elle ne décolore pas. En outre, l’entretien est facile. Enfin, en ce qui concerne le garnissage, optez pour des coussins en mousse QDF (quick dry foam). Ce type de mousse est conçu pour sécher très rapidement et allonge ainsi la durée de vie de vos coussins.

Comment entretenir son mobilier extérieur de camping ?

Le mobilier de camping étant généralement constitué d’aluminium ou d’acide oxydable, nous allons voir comment prendre soin et entretenir les meubles extérieurs de camping. Dans un premier temps, sachez que nettoyer quotidiennement vos meubles permet de les garder en bon état. Ainsi, nettoyez votre table de camping, vos chaises et meubles de cuisine avec une éponge douce et de l’eau savonneuse. Rincez avec de l’eau claire, puis essuyez minutieusement chaque recoin de vos meubles. Le nettoyage doit être effectué après chaque utilisation ou bien dès le matin, si la nuit a été agrémentée de quelques intempéries (pluie, tempête de sable).

Si vos meubles présentent des taches qui ne partent pas au savon, cela signifie qu’elles sont incrustées. Essayez d’éponger ces taches avec un produit à base d’alcool comme un produit à vitre. En cas de présence de rouille, la meilleure astuce de grand-mère consiste à frotter un oignon coupé en deux sur les zones rouillées. Néanmoins, il est recommandé d’appliquer une cire spécifique chaque année, afin d’éviter la formation de rouille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici