Ça y est, l’été va bientôt toucher à sa fin et l’automne pointe le bout de son nez. Et avec lui viennent la neige et le froid. De nos jours, les vagues de froid sont de plus en plus fréquentes en France et cela pourrait encore s’intensifier pour les années à venir. Comment affronter les périodes de grand froid sans pour autant faire exploser sa facture d’énergie ? C’est l’occasion d’adopter certains réflexes qui permettent de rester chaud. Dans cet article, nous vous prodiguons nos conseils pour garder une température agréable à l’intérieur de votre maison pendant les périodes de grand froid.

La période de grand froid et la consommation énergétique

Les périodes de froid vont souvent de pair avec des pics de consommation électrique. Il est possible d’éviter cette surconsommation en prenant certaines dispositions.

Comment expliquer le pic de consommation électrique ?

Lors d’une vague de froid, nos habitudes changent. On sort peu, surtout en fin de journée. Tout le monde est pressé de retourner à la maison pour profiter de la chaleur du foyer. Dans l’hexagone, de nombreux logements sont chauffés à l’électricité. Par cette météo glaciale, nous sommes tous tentés d’augmenter le chauffage.

Résultat : notre consommation en électricité augmente et la facture d’énergie aussi d’ailleurs. Or, une surconsommation pendant une période prolongée peut entraîner une coupure ponctuelle de l’électricité, notamment dans les zones les plus fragiles. Face à ce risque de coupure, nous devons apprendre à consommer moins. Pour ce faire, pensez tout d’abord à mettre tous vos appareils électroménagers en mode économique. En outre, il existe de bons gestes à adopter pour diminuer les dépenses liées au chauffage.

Bien équiper sa chambre à coucher pour limiter les besoins en chauffage

Lorsque l’hiver s’installe, la baisse de température à l’extérieur nous donne envie de passer plus de temps dans le salon ou la chambre à coucher. La chambre à coucher, justement parlons-en, parce que cette pièce est très prisée pendant l’hiver. Cependant, il est difficile de rester dans son lit quand on a froid. Si vous faites face à ce problème, prenez le temps de lire les conseils qui suivent. Pour retrouver le réconfort dans votre chambre à coucher en hiver, il est primordial d’avoir les équipements de literie adéquats. Voici les indispensables que vous devez vous procurer.

Investir dans une couette d’hiver de grande qualité

Afin de profiter d’un confort optimal dans sa chambre à coucher, vous devez opter pour des équipements de literie de qualité optimale, surtout si vous êtes sensible au froid. En tête de liste, nous avons la couette. Commencez par investir dans une couette spécialement conçue pour la période hivernale. Pour l’achat d’une couette d’hiver très chaude, vous pouvez vous tourner vers la marque Castex, une référence dans le domaine.

Dans l’idéal, choisissez parmi la gamme de couettes naturelles en duvet, qui sont plus confortables que les couettes synthétiques. Leur garnissage en duvet d’oie ou de canard garantit un apport et un maintien de chaleur optimal, ainsi qu’une sensation de grand confort. Cela permet de faire des économies d’énergie dans votre chambre à coucher. Lorsque vous êtes bien au chaud dans votre couette d’hiver, vous n’avez plus besoin d’allumer le chauffage, même si la température est en dessous de zéro.

En théorie, plus la proportion du duvet est élevée, meilleure est la qualité de la couette. C’est surtout une question de goût, car les duvets d’oie et de canard sont plus rares et donc plus chers. Mais l’investissement en vaut la peine. Les couettes naturelles de luxe fabriquées avec ces matériaux sont plus gonflantes et plus moelleuses. Malgré une densité de 330 grammes par mètre carré, elles restent légères et ne procurent aucune sensation de pesanteur sur le corps. De plus, leur durée de vie est plus longue, environ 10 ans contre 5 pour les couettes synthétiques.

couette lit

Un oreiller et un traversin de qualité : indispensables pour un bon sommeil

À l’instar de la couette, l’oreiller et le traversin jouent également un rôle de premier plan dans la qualité de notre sommeil. Il ne faut surtout pas négliger l’impact de l’oreiller sur notre confort. C’est lui qui assure le rôle de soutien à nos cervicales et garantit un alignement optimal de notre colonne vertébrale pendant notre sommeil. En plus d’une couette de qualité, si vous avez le bon oreiller, vous n’aurez pas envie de sortir de votre lit douillet.

Pour le choix, les critères de sélection sont nombreux. Mais il y en a un qui est particulièrement important : le garnissage. Comme vous le savez sûrement, un oreiller est constitué d’une enveloppe extérieure fine en tissu garnie de différents matériaux naturels ou synthétiques, selon son modèle. Concernant le garnissage, le duvet et la plume sont les meilleurs.

Un oreiller avec un garnissage plumes possède une courbure qui procure un excellent soutien aux cervicales et aux vertèbres. De plus, il s’adapte parfaitement à la morphologie du dormeur. Selon le niveau de fermeté que vous souhaitez et votre budget, vous avez le choix entre un modèle 100 % plumes ou un modèle mixte avec 30 % de duvet et 70 % de plumettes. Pour des soucis de qualité, certains fabricants replissent leurs oreillers avec une forte densité offrant ainsi une meilleure adaptation à la morphologie de l’usager et un meilleur soutien. Mais le duvet reste le must.

En effet, qu’il soit garni à 90 % de duvet ou d’un mix duvet plumes, celui-ci offre une performance optimale en termes de soutien et de confort. Il préserve le cou et les épaules des mauvaises postures. Vous pouvez rester aussi allongé aussi longtemps que vous le souhaitez sur votre lit, sans courbatures.

Voilà qui devrait améliorer le confort de votre chambre à coucher et vous inciter à y rester plus longtemps. Pour ceux qui ont l’habitude de dormir avec la tête plus relevée, vous pouvez aussi ajouter un traversin à votre arsenal de couchage pour l’hiver. Pendant la journée, vous pouvez vous en servir comme support supplémentaire pour lire sur le lit. Si vous avez l’habitude de dormir sur le côté, il vous servira d’appui latéral. Investissez dans un traversin plumes et duvet parfaitement adapté à la largeur de votre lit. À la fois souple et d’une douceur inégalée, il se pliera à toutes vos volontés.

Un édredon pour un confort supplémentaire

Un temps démodé, l’édredon revient en force dans nos chambres à coucher. Utilisé pour ses qualités esthétiques, cet accessoire apporte aussi de la chaleur supplémentaire aux grands frileux. Alors, pourquoi s’en priver pendant l’hiver ?

Bien souvent, on confond l’édredon avec la couette. Ce qui n’est pas étonnant, car les deux équipements se ressemblent sur beaucoup de points. Mais si vous observez bien, vous remarquerez que l’édredon est plus petit que la couette. Tandis que la couette déborde du matelas pour apporter plus de confort au dormeur, l’édredon est conçu juste pour recouvrir le plateau du matelas.

Ce dernier se pose essentiellement au-dessus du drap et de la couverture. Étymologiquement, le mot édredon provient du danois « ederdun ». Ce mot fait référence au duvet du canard eider. C’est tout simplement le duvet le plus précieux qui existe au monde de par sa qualité et sa rareté. C’est pour cette raison que les meilleurs édredons sont composés de duvets et de plumes. En effet, jusqu’à ce jour, les édredons avec un garnissage 90 % duvet sont considérés comme les plus chauds et les plus prestigieux.

oreiller édredon

Vous souhaitez investir dans un édredon pour ne pas avoir à augmenter le chauffage dans votre chambre à coucher ? Le choix est vaste, mais nous vous conseillons de vous diriger vers un édredon en duvet. Pour un maximum de confort dans votre lit ou sur votre canapé, veillez à être vigilant sur la proportion du duvet. Celle-ci doit être au minimum à 30 % pour voir l’effet de chaleur escompté.

L’idéal serait une proportion de 90 % de duvet pour 10 % de plumettes. Étant donné qu’il n’existe pas d’édredons avec un garnissage 100 % duvet, c’est la meilleure qualité possible. Outre la proportion, gardez aussi un œil sur la densité du garnissage. Le grammage idéal est de 270 grammes mètre carré pour un édredon d’hiver.

Les conseils pour l’entretien des couettes, des oreillers et des édredons

Maintenant que vous avez tous les éléments de literie pour vous tenir chaud dans votre chambre à coucher, parlons entretien. En effet, afin de garantir des conditions d’hygiène et de bien-être optimales, les éléments de literie doivent être entretenus avec soin. Selon les spécialistes, il est recommandé de laver sa couette et son édredon au moins une fois par an, de préférence lors du changement de saison, à la fin de l’été.

Pour ce qui est de l’oreiller en plumes ou en duvet, il faut le laver au moins deux fois par an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici